Comblain-au-Pont 4170

Les inondations et la météo maussade découragent

Ce dimanche 1er août, plusieurs maisons de la commune de Bernissart ont été inondées. "Au total, nous avons eu une dizaine d'interventions", explique le Lieutenant José Recuero Doral. "À Ville-Pommerœul, une habitation de l'Avenue de la Princesse avait 40 centimètres d'eau dans la cave et le garage. À l'Avenue des Brochettes, 20 centimètres d'eau ont recouvert le sol d'un rez-de-chaussée." Les pompiers ont réparti une centaine de sacs de sable sur les différents lieux d'intervention. Mais c'est surtout sous le pont de l'autoroute E42, à la Rue d'Harchies, que les pompiers ont eu du boulot. "Nous avons d'abord eu deux heures d'intervention pour nettoyer les avaloirs et rendre la circulation possible. Vingt minutes après avoir terminé, nous étions rappelé car l'orage avait remis la rue dans le même état." Le lieutenant précise être entré en contact avec la commune plusieurs fois à propos des inondations à répétition à cet endroit. Mais il déplore le manque d'action. Nous avons également tenté de contacter le bourgmestre, sans succès.

 

Les inondations ont aussi touché la ville de Saint-Ghislain. À Hautrage, une procédure existe depuis 18 ans pour anticiper les eaux abondantes. La réserve communale dispose de 300 sacs mais personne n'avait la clef pour y accéder. Des plaques ont été faites sur mesure pour barricader les portes des maisons de la place. C'est au niveau psychologique que certains ressentent une différence. Les citoyens expliquent être démoralisés entre le manque de soleil et les risques d'inondations qui les stressent. 

Benjamin Houx et Alexis Gonzalez

Retrouvez l'article original sur RTBF