Liège

Fille de Meuse, ancienne capitale d’une principauté, centre universitaire, économique et industriel, Liège, " la cité ardente " voit son histoire débuter au 8e siècle lorsque saint Hubert construit un sanctuaire là où son prédécesseur, saint Lambert, avait été assassiné.

Un peu d'histoire

Au 10e siècle, sous l’impulsion du prince-évêque Notger, Liège connaîtra une première époque florissante et prospère. Son territoire couvre alors une superficie égale à la moitié de notre actuelle Belgique.

Frondeurs et avides de libertés, les Liégeois connaîtront à de nombreuses reprises occupations et répressions. Dès le 12e siècle, la ville reçoit une charte de libertés qui voit le pouvoir religieux devoir partager la gestion de la cité avec le pouvoir laïc. Rapidement des conflits opposeront le clergé, la noblesse et le peuple, il faudra la signature des traités de paix d’Angleur et de Fexhe pour mettre un terme à ces luttes de pouvoir. Ville riche, Liège suscite également la convoitise des plus grands seigneurs du 15e siècle. En 1468, les troupes du Duc de Bourgogne, Charles le Téméraire, pillent et incendient complétement la ville en réponse à l’insurrection des Liégeois lors de l’épisode des 600 Franchimontois. Il faut attendre le début du 16e siècle pour voir la cité ardente connaître à nouveau une période faste. Sous l’impulsion d’Evrard de la Marck, la métallurgie et l’armurerie connaissent un essor rapide. A la Révolution française, le pouvoir des princes-évêques est aboli, Liège perdra son statut de capitale de principauté et devient le chef-lieu du département de l’Ourthe.

A partir du 19e siècle, la révolution industrielle transforme entièrement Liège et sa région. Charbonnages, et usines sidérurgiques apporteront une prospérité jamais égalée. Les cycles de l'économie passent par là et aujourd'hui Liège doit se reconstruire, elle mise notamment sur les pôles logistiques,  aéronautiques, universitaires, sur le tourisme et le patrimoine aussi. A ce titre Liège est la ville wallonne la plus visitée de wallonie, elle regorge de trésors, de musées, d'églises, de lieux de spectacles.  Vous trouverez toutes les infos dans la revue de l'Office de tourisme.

Vous ne manquerez pas de goûter aux  spécialités liégeoises :la  gaufre de Liège avec son sucre perlé , ses boulets à la liégeoise appelés à liege , les boulets sauce lapin ,  la salade liégeoise, qui n'est autre qu'une salade vinaigrées de pommes de terre , de haricots et et  lard. Le lapin au pruneaux . Il y a aussi la bouquette, crêpe de farine de sarrasin, aux raisins secs et cuite au saindoux et  les cûtès peûres, en wallon , les poires cuites ( dans du vin rouge) . Ne ratez pas la foire d'octobre, lors de laquelle , vous pourrez déguster les  lacquemants, des galettes au sirop. C'est bon , c'est dégoulinant, c'est un incontournable "made in Liège" , le boudin blanc , le peket etc .

C.Vandelois