Liege 4000

Pourquoi les buvettes des clubs sportifs de la Communauté germanophone peuvent ouvrir ?

Le week-end dernier, on a joué au foot à La Calamine et à Elsaute. Seulement 14 kilomètres de distance séparent les deux clubs. Pourtant, seul l'un des deux a du respecter l'obligation fermer sa buvette. À Elsaute, le débit de boisson a gardé portes closes. En revanche, la buvette calaminoise, située en Communauté germanophone, a fonctionné normalement.

Depuis le 10 octobre, les débits de boissons des Province de Liège, Namur, Hainaut et Luxembourg ont l'obligation de fermer. Malgré l'arrêté de la Gouverneure faisant fonction de la Province de Liège imposant la fermeture des buvettes, Vincent Hubert, président du club de La Calamine, peut continuer à servir : "On n’a reçu de consigne de personne. On a même écrit un mail au bourgmestre pour avoir confirmation qu’on pouvait bien ouvrir. Et il nous a confirmé qu’il n’y avait pas de souci."

Son club est pourtant bien situé en Province de Liège. Alors comment la Communauté germanophone a-t-elle pu ignorer l'arrêté de la Gouverneure faisant fonction de la Province de Liège ? La question turlupine les dirigeants de clubs francophones. Oliver Paasch, ministre président, explique que pour gérer la crise sanitaire, la Communauté germanophone dispose de son autonomie : "La Gouverneure faisant fonction a sorti la Communauté germanophone du cadre d’application de cet arrêté". Une autonomie décisionnelle délivrée pour des raisons d'efficacité : "C’est une manière très pragmatique de travailler pour éviter des conflits institutionnels."

►►► À lire aussi : Coronavirus : quand des policiers spadois confondent cafète et buvette

Mais tout cela est-il bien légal ? "Les arrêtés de police de la Province de Liège règlent la situation pour toute la province hormis pour la Communauté germanophone. C’est précisé explicitement dans l’arrêté de police. Le protocole de l’Horeca reste bien sûr d’application", assure Oliver Paasch.

 

Philippe Collette

Retrouvez l'article original sur RTBF