Liege 4000

Liège veut planter 20 000 arbres d'ici 2030

Planter plus de 20 000 arbres en Cité ardente d’ici 2030, c’est l’objectif du Plan Canopée de la ville de Liège.

Sa première phase va être lancée. Des experts vont permettre à la Ville de définir la stratégie à long terme, en fonction de ses spécificités et au départ de la situation actuelle.

Le projet s’inscrit dans une volonté de réussir la transition écologique et climatique.

Comme tous les pôles urbains densément peuplé, Liège risque de ressentir de manière plus importante les effets à venir du changement climatique et notamment les périodes de canicule qui devraient se multiplier.

Végétaliser la ville et planter des milliers d’arbres s’inscrit dans des mesures structurelles à prendre à long terme pour garantir une ville agréable et respirable.

Aujourd’hui, la couverture végétale est estimée à 25% du territoire de Liège, mais la réalité est bien sûr très différente d'un quartier à l'autre.

Les citoyens seront invités à s’impliquer dans cette plantation massive d’arbres en exprimant leur avis sur l’aménagement de leur quartier mais aussi, pour ceux qui disposent d’un terrain où planter, d’arbres et de conseils de plantation.

La 1re étape de ce plan Canopée va donc être présentée au Conseil communal ce lundi 29 juin.

Quelques chiffres et infos sur les arbres à Liège

A ce jour, la plateforme Open Data de la Ville de Liège recense 19.816 arbres plantés sur l’espace public (hors bois et forêts) et suivis à l’année par le Service de Gestion forestière :

  .      2 859 Platanus x acerifolia (platane)

  • 801 Aesculus hippocastanum (maronnier d'inde)
  • 741 Acer pseudoplatanus (erable sycomore)
  • 599 Acer platanoides (erable plane)
  • 528 Tilia x europaea (tieulleul commun)
  • 505 Prunus cerasifera 'Nigra' (Prunier pourpres)
  • 7 047 en cours de détermination

 Capacité d’absorption des arbres

  • Sur base des données publiées par Wissal Selmi, Chercheuse à l’ULiège : les arbres à Liège absorbent 75 tonnes de d’azote et 26 tonnes de dioxyde azote
  • Les arbres liégeois absorbent 56757 m³ d’eau par an (149 piscines olympiques)

 Pourquoi fait-il plus chaud en ville?

  • La multiplication des murs et revêtements augmente la surface collectant les rayons solaires
  • Les routes et bâtiments, de couleur sombre, absorbent plus l’énergie solaire incidente;
  • Dans les rues-canyons très verticales, les rayonnements réfléchis ne peuvent pas être directement émis dans l'atmosphère à ils restent piégés dans la rue;
  • La capacité de l'environnement direct à abaisser les températures par évaporation ou évapotranspiration (eau et plantes) et par ombrage est diminuée;
  • Certaines activités humaines sources de chaleur (trafic routier, climatiseurs, etc) sont plus importantes en ville.

 

Retrouvez l'article original sur RTC Télé Liège