Liege 4000

Le "Chapi", lieu saint des fêtes étudiantes, s'agrandit à Liège

Liège profitera bientôt d’une vraie salle de guindailles à part entière.

Le "Chapi", situé depuis 2016 rue de Droixhe, va s’agrandir et se moderniser, ont annoncé mercredi les associations étudiantes et la Ville de Liège. La nouvelle salle devrait être prête d’ici l’automne. Depuis plus de 20 ans, les étudiants liégeois errent à la recherche d’une salle pérenne pour s’adonner à leur folklore. Leur rêve est en passe d’être exaucé : des travaux d’aménagement de l’entrepôt qu’ils occupent depuis quatre ans devraient commencer au printemps pour être achevés à l’automne, à la reprise des fêtes estudiantines.

De 1800 mètres carrés à 2800 mètres carrés

Le projet consiste en l’agrandissement du hangar situé rue de Droixhe pour passer à une superficie de 2800 mètres carrés – contre 1800 mètres carrés actuellement. Coût du projet : deux millions d’euros. La Ville de Liège soutient les étudiants en mettant à disposition le terrain et les bâtiments via un bail emphytéotique de 50 ans mais aucun subside ou fonds public n’est dédié aux travaux.

L’Association générale des étudiants liégeois (Agel) et son bras financier, la Maison des étudiants liégeois (Mel), doivent dès lors compter sur un financement privé. Ce dernier repose sur quatre piliers : des fonds propres, un emprunt bancaire, du sponsoring et une levée de fonds. Un appel aux dons est en effet lancé depuis ce mercredi, à tout étudiant ou citoyen désirant apporter sa pierre à l’édifice. L’Agel et la Mel espèrent récolter au moins 100.000 euros.

La salle sera modulable, pour adapter la superficie aux 60 événements du folklore étudiant liégeois, totalisant 52.000 entrées chaque année.

Le "chapi", baptisé ainsi en souvenir du chapiteau qui a accueilli les étudiants en quête d’amusement pendant de longues années, devrait être finalisé d’ici l’automne.

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF