Liege 4000

L'Orchestre Philarmonique de Liège se lance dans le concert augmenté

Un concert augmenté, c’est un mélange des genres, de la musique symphonique croisée avec le théâtre et la vidéo.

 C'est une façon d’attirer un nouveau public et de créer de nouvelles émotions pour les plus habitués. C’est un des fils rouges de sa saison.

Le chef-d’œuvre de Prokofiev, Roméo et Juliette, a été choisi pour cette 3e expérience de concert augmenté, il sera mêlé aux extraits du texte de Shakespeare. 

Pour le chef Gergely Madaras, le chef-d’œuvre de Prokofiev, s’y prête idéalement : "C’est un ballet avec une présence dramatique. Cette musique est très visuelle et descriptive. C’est un rêve pour moi de monter un projet avec les musiques de Prokofiev et les textes de Shakespeare pour en faire un cocktail avec les deux".

La musique permet d’amplifier les émotions

 

Ce cocktail est mis en scène par Fabrice Murgia, le directeur du Théâtre National : "C’est un jeu d’orfèvre, de parcimonie de trouver la juste place et l’équilibre entre le théâtre et la composition musicale. C’est une pièce extrêmement connue dont le public connaît l’histoire. Quelque part, notre jeu, c’est d’aller la réinventer. C’est compliqué de réinventer Roméo et Juliette mais par contre, on peut la mettre en perspective et donner des émotions avec une grande proximité que la musique permet d’amplifier".

Sur le plateau, les 87 musiciens de l’OPRL seront accompagnés par quatre acteurs, quatre danseurs et de nombreuses projections vidéo. Une façon contemporaine de raconter le drame de Shakespeare ! Cette expérience est à vivre le 30 janvier à Liège, le 31 janvier à Lille et le 1er février à Liège.

Anne Poncelet

Retrouvez l'article original sur RTBF