Liege 4000

Insécurité aux guichets électroniques, délais pour obtenir de la monnaie : des commerçants liégeois en rogne contre ING

Les délais pour obtenir les "carottes" de monnaie sont beaucoup trop longs à l’agence ING "Opéra" nous rapportent des commerçants liégeois. Et quand il s’agit de déposer à la banque la recette du jour ou de la semaine en billets, il faut le faire aux appareils électroniques disposés dans la rue. Ces commerçants se sentent en totale insécurité.

Nous avons été interpellés par Françoise, la gérante du magasin Schleiper, rue Cathédrale. Elle nous montre son tiroir-caisse : "voilà. Je n’ai plus une seule pièce de vingt centimes. On va devoir rendre en pièces de dix centimes. J’ai demandé – par courrier électronique – un rendez-vous à ma banque pour avoir de la monnaie." Françoise a obtenu un rendez-vous… un mois plus tard !

Peur de se faire agresser pour la recette en billets

Deuxième problème : Françoise a peur quand elle vient à la banque verser la recette en billets de son magasin : "l'agence est fermée. Il y a un garde qui nous empêche d'entrer. On est obligés de déposer l’argent aux appareils électroniques extérieurs, à même la rue. C’est dangereux, parce que c’est un endroit où se rassemblent des toxicomanes. On leur tourne le dos, avec l’argent en mains, les liasses de billets qu’on met dans la machine. Franchement, on a peur."

"Les trois grandes banques se sont réunies toutes au même endroit" renchérit Christian qui est libraire rue des Carmes. Il vit le même problème avec l’agence ING Opéra : des délais trop longs pour la monnaie et la peur d’aller déposer sa recette au vu des passants, ce qu'il ne peut faire qu'après sa journée de travail.

Changer de banque ?

"Les banques ont fermé la plupart de leurs agences ailleurs. Les trois grandes sont toutes autour de l’Opéra. C’est un peu comme si elles disaient à tous les malandrins de Liège et environs 'coucou, c’est ici que ça se passe'. Je peux vous dire que je n’ai pas vite peur des gens, mais je ne me sens plus du tout en sécurité quand je vais déposer des billets dans ces guichets."

L’asbl "commerce liégeois" connaît et déplore le problème de l’accès de plus en plus difficile aux services bancaires pour les commerçants du centre-ville. Son président suggère à ces commerçants de se tourner vers un indépendant franchisé qui aura conservé du personnel pour les accueillir.

ING ne commente pas mais s'excuse et propose une solution

ING nous avait annoncé une réponse dans l'après-midi de jeudi. Elle nous est finalement parvenue ce vendredi midi, après la diffusion de notre reportage en radio : " Nous regrettons que notre cliente ne bénéficie pas actuellement d’un niveau de service optimal. Les délais d’attente pour l’accès à la caisse de l’agence de Liège sont en effet en augmentation et résultent d’une conjonction de différents facteurs que nous ne souhaitons pas détailler. Entretemps, nos banquiers ont pris contact avec elle afin de lui proposer une solution. Nous prions cette dame de bien vouloir nous excuser pour les désagréments occasionnés. "

Vérifications faites, ING a bien contacté Françoise qui a désormais un rendez-vous hebdomadaire et peut déposer de l'argent dans l'appareil à l'intérieur de la banque. 

 

François Braibant

Retrouvez l'article original sur RTBF