Liege 4000

Démolition de Saint-Vincent, lieu de naissance de 176.000 petits Liégeois

Durant 97 ans, 176.

000 petits liégeois y sont nés mais aujourd’hui, la Clinique Saint-Vincent de Rocourt est en cours de démolition. Fermée depuis mars 2020 et son déménagement vers le Mont Legia, le site doit accueillir à l’horizon 2022 une maison de repos de 160 lits. D’ici là, la société gantoise et flémalloise Aclagro doit tout désamianter et démolir.

Tous les décombres qu’on a enlevés, c’est de l’ordre de 30 semi-remorques aujourd’hui et tout est exempt d’amiante. Tout a été pelé ", explique le chef de chantier Danny Otvos. Un désamiantage qui aura nécessité beaucoup de travail tant l’asbeste était présent dans le bâtiment.

Le travail de démolition s’effectue en même temps qu’une première phase de construction puisque des pieux sont posés sur une partie du terrain déjà démolie. " D’ici le mois de juin, tout doit être parti et d’ici ce même moment, l’entreprise de construction doit au mois être à la moitié des fondations. Normalement c’est réalisable parce qu’on a quand même sur le site entre 25 et 35 personnes tous les jours ", estime Danny Otvos.

Olivier Thunus

Retrouvez l'article original sur RTBF