Liege 4000

Bus du Tec Liège-Verviers bondés: des voyageurs de la ligne 65 se mobilisent via Facebook

Des bus bondés, dans lesquels on entre au chausse-pieds ou qui ne s'arrêtent même plus: une réalité vécue par de nombreux usagers du Tec-Liège Verviers, notamment les habitués du 4 au centre-ville, du 48 vers le Sart-Tilman, mais aussi du 65 qui relie Remouchamps à la cité ardente en passant par Sprimont, Beaufays et Embourg. 

Un groupe vient justement de se constituer sur Facebook pour dénoncer la situation sur la ligne 65. Son nom: "Réclamation ligne 65". A l'origine de cette initiative, Régis, un étudiant de 20 ans, futur instituteur. Il habite Beaufays et sait que chaque matin, pour monter dans les bus vers Liège, il doit se faire "tout p'tit tout plat": "A 7H20, lorsqu'arrivent les deux bus accordéons, ils sont bondés. Soit seul un des deux s'arrête et on parvient tout de même à monter à bord, mais on est pressé comme des sardines; soit les 2 bus sont complets et ne s'arrêtent même pas".

Et cet étudiant de poursuivre: "Les chauffeurs avec qui j'ai discuté sont conscients du problème mais disent qu'à leur échelon, ils ne savent rien faire. La seule solution qui me reste parfois, c'est de demander à mes parents de m'amener à l'école en voiture, ce qui encombre encore un peu plus le trafic en ville".


►►► Embouteillages et interdictions à Liège, le casse-tête pour les camions : "On doit faire moins de clients, payer plus de carburant"


Contacté par nos soins, le Tec Liège-Verviers dit n'avoir reçu pour l'instant que 2 plaintes concernant la ligne 65. Mais la société de transport en commun promet de surveiller la situation, suite à cette mobilisation d'usagers sur Facebook. 

A propos des lignes 4 et 48, le Tec Liège-Verviers précise que ce sont les travaux en ville et les embouteillages liés à la fermeture du tunnel de Cointe qui ont empêché les bus de circuler correctement. Vu les retards accumulés, certains ont dû être supprimés. Des contrôleurs analysent la situation sur le terrain et, toujours selon le Tec, il y a une nette amélioration cette semaine, depuis la réouverture partielle du tunnel: moins de bus affichent complet.      

Marc Hildesheim

Retrouvez l'article original sur RTBF