Villers-la-Ville 1495

Epidémie: Situation stabilisée, critères de tests élargis

Nouveau Bilan du Coronavirus (Covid-19) en Belgique ce mardi 7 avril 2020: 162 décès supplémentaires pour un total de 2035 et 314 nouvelles hospitalisations.

Nouveau Bilan du Coronavirus (Covid-19) en Belgique ce mardi 7 avril 2020:

162 décès supplémentaires pour un total de 2035 et 314 nouvelles hospitalisations.Le nombre d’admissions à l’hôpital descend ainsi de 106 unités ce qui est une bonne nouvelle, sachant également que 171 personnes sont sorties de l'hôpital. la capacité hospitalière, notammen t en soins intensifs, est atteinte à 56%. En clair la situation semble désormais sous contrôle.

Le nombre d'admission en soins intensifs devrait lui aussi devenir "négatif" dans les jours qui viennent (+3 ce mardi)

Le nombre de décès lui, reste élevé, notamment parce que plus de 200 personnes "suspecte"s en Flandre ces derniers jours sont décédées sans avoir été diagnostiquées Corona. Ce sont donc 2035 personnes qui sont mortes depuis le début de l'épidémie dans et hors les hôpitaux.

Retrouvez tous les chiffres et les graphiques épidémiologiques de Sciensano

 

 

Plus de tests mais pour qui?

Autre nouvelle annoncée lors de la conférence de presse quotidienne du Centre de crise: la capacité de testing augmente. Concrètement, le nombre de cas graves diminuant, les critères qui permettent de tester un malade peuvent être élargi. En clair, d'autres malades que les cas graves vont pouvoir être testés. Toute la question est de savoir qui va pouvoir bénéficier de ces tests.

On cite évidemment en priorité les résidents et le personnel soignants en maison de repos. Mais à l'heure actuelle, c'est toujours le flou.

5000 rapatriés

Enfin, le porte-parole du centre de crise rappelle que plusieurs milliers de Belges sont toujours bloqués à l'étranger. Jusqu'à présent 5000 Belges ont été rapatriés par des avions affrétés par les Affaires étrangères.

Tous ceux qui souhaitent rentrer au pays doivent s'inscrire sur le site www.travelersonline.be ou prendre contact avec l'ambassade belge du pays où ils se trouvent afin de se faire connaître et ainsi entrer sur une liste de personnes "rapatriables". 

Retrouvez l'article original sur Télésambre