Tubize 1480

La grogne couve aussi chez les pompiers de Tubize

Après celle de Braine-l'Alleud, c'est la caserne de Tubize qui est en ébullition.

Après celle de Braine-l'Alleud, c'est la caserne de Tubize qui est en ébullition. Et à nouveau, les pompiers se plaignent d'un manque de personnel.

Pour le faire savoir, ils ont brûlé des palettes à l'extérieur de la caserne mercredi. Ils estiment être trop peu nombreux pour assurer leur mission. Ils avancent des chiffres : certaines nuits, les pompiers ne sont que deux de garde en caserne ; et en cas d'urgence, ils doivent compter sur des renforts qui sont alors appelés de Braine ou de Nivelles. Un dispositif qui, selon eux, met en danger la population.

Comme à Braine en début de semaine, comme à Wavre il y a quelques mois, les pompiers lancent un appel de détresse.

Pour rappel, un plan de recrutement est en cours au sein de la zone de secours du Brabant wallon, mais il faudra plusieurs mois avant que les nouvelles recrues soient opérationnelles.

Précisions qu'à Braine, l'incendie est éteint. Les pompiers ont été rassurés par les promesses faites par le président de la zone de secours. Promesse qui concerne l'arrivée de deux ambulanciers d'ici fin juin et de huit pompiers d'ici la fin de l'année.

RTBF avec Agences

Retrouvez l'article original sur RTBF