Tubize 1480

Binche 2020: un carnaval de l'amitié aux émotions fortes

Aujourd’hui c’est mardi gras et à Binche on ne manquerait cette journée pour rien au monde. Dès l’aube, les Binchous se sont rassemblés pour honorer, une fois encore leur folklore reconnu Patrimoine oral et immatériel de l’Humanité par l’Unesco. Nous y étions dès 4 heures du matin.

C’est une maison à peine réveillée qui nous accueille ce matin de mardi gras. Maxime 10 ans et son papa Julien sont déjà en effervescence. Le temps est compté avant que de nombreux autres gilles passent le pas de la porte pour célébrer une fois encore la tradition binchoise.

Le champagne est au frais. Les coupes déjà alignées. Maxime, qui défile depuis ses trois ans ajuste les derniers éléments de son costume en compagnie du bourreur. " Est-ce que la paille te démange ? Tu n’es pas serré dans ton costume ? ", demande attentif Michaël Hennixdal. Le bourrage fini, place à la collerette, la barrette, au mouchoir de cou et aux sabots, avec l’aide délicate de Mercedes, la maman. " On ne s’assied pas quand les gens sont là, n’oublie pas ". De l’autre côté de la pièce, le père rappelle aussi au fils que la clochette n’est pas au milieu. Tout est dans le respect du détail, certes pour le spectacle mais surtout pour le respect de la tradition.

" J’aime bien bourrer Julien. Il est direct et me dit tout de suite ce qui va et ce qui ne va pas. Je m’en occupe depuis 3 ans, on commence à bien se connaître ", explique Michael Hennixdal, bourreur de père en fils et qui a pris congé pour l’occasion.

Le temps presse... déjà les tambours se rapprochent. Amis et membres de la société passent la porte. Une bise et un " Bon Carnaval! ". Quelques coupettes, un peu de boudins et deux trois biscuits de quoi se mettre en jambe jusqu’au local pour savourer un petit déjeuner aux huîtres ou au saumon.

À huit heures, la société est reçue à l’Hôtel de ville.

Une médaille sera remise à un membre de la société des Irréductibles. Une cérémonie émouvante et importante pour le groupe. L’an dernier ils ont perdu leur président Gautier De Winter. " Je pense qu’il est fier de nous s’il nous regarde. On pense beaucoup à lui ", explique le vice-président de la société, Jean-Marie Kindt. Une pensée partagée également par Laurent Devin, Bourgmestre de la Ville de Binche qui a commencé la cérémonie en rendant hommage à cette figure marquante du Carnaval : " il a laissé un vide sur cette place et dans tous nos cœurs. Après l’émotion vive que nous avons connue l’an dernier, je ne pouvais pas ne pas lui rendre hommage. Il nous a rempli de larmes l’an passé. Nul doute que vous avez pensé à lui depuis ce matin. La vie continue mais les pensées restent. Allez, on va de l’avant, comme il aurait dit ".

C’est son meilleur ami Dany (Baras) qui va être honoré aujourd’hui. Ce 25 février 2020, il est présent avec son tambour pour recevoir la médaille des 50 ans de participation au Carnaval. " Sous les acclamations : 50 ans de mardi gras ! Que vivent les Irréductibles encore bien longtemps ! Et vive le Carnaval de Binche ", ajoute Laurent Devin.

Dans les heures qui suivent, les Irréductibles vogueront de café en café avant de rentrer se sustenter. Quelques minutes de répit avant le Grand Cortège qui débutera dès 15 heures et se clôturera par le traditionnel rondeau final.

Un incontournable que vous pourrez suivre en direct live sur notre page Facebook.

Aurore PEIGNOIS