Braine-le-Château 1440

Du 17 au 20 février, c'est le festival International du Film Eau et Climat

L'eau, c'est la source de vie. Mais aujourd'hui, c'es aussi un enjeu économique, injustement réparti et inégalement accessible.

Du 17 au 20 février, à Louvain-la-Neuve, venez faire un tour au FIFEC. Entre documentaires, rencontres-débats et expertise universitaire, le Festival international du film Eau et Climat tente une nouvelle fois de percer les mystères de l’eau

Durant quatre jours, le festival présente des films documentaires glanés à travers le monde. Des films qui portent des discours forts, sur l’urgence écologique, les enjeux économiques, les innovations sociales, le rôle de l’eau comme facteur de lien entre les hommes… mais également des images simplement belles de ce trésor de la nature.

Lundi 17 février à 19h30 : soirée d'ouverture avec Dark Waters

Robert Bilott est un avocat spécialisé dans la défense des industries chimiques. Interpellé par un paysan, il va découvrir que la campagne idyllique de son enfance est empoisonnée par une usine du puissant groupe chimique DuPont, premier employeur de la région.

Afin de faire éclater la vérité sur la pollution mortelle due aux rejets toxiques de l’usine, il va risquer sa carrière, sa famille, et même sa propre vie…

Mardi 18 février à 17h : Géants : enquête sur un nouveau fléau

Partout dans le monde, des incendies de forêts catastrophiques menacent non seulement nos maisons et nos vies, mais aussi le climat et notre avenir.

Ce documentaire se rend dans le monde entier à la rencontre d'expert en tout genre sur le feu, les incendies et son impact. Pourquoi ces incendies géants échappent-ils à tout contrôle humain et qu’est ce qui les rend si insatiables ? Quelle est notre part de responsabilité dans cette crise ? Et ce que nous pouvons faire pour nous protéger.

Mardi 18 février à 19h : Rivières volantes

Du cœur de la forêt amazonienne à nos laboratoires européens, climatologues, biologistes et chimistes explorent et commencent à comprendre un mystère : le rôle central des forêts dans la formation des nuages.

Au programme, des images spectaculaires au service d’un message fort et d’une prise de conscience sur le danger que représente la déforestation de notre planète.

Mardi 18 févier à 20H45 : Fleurs du futur

Un autre mécanisme contribue, avec l’effet de serre, au changement climatique: la rupture des petits cycles de l’eau.

Fondamental pour l’équilibre hydrique et thermique de notre planète, le petit cycle de l’eau fonctionne sur les continents grâce à l’évapotranspiration des sols, de la végétation et des écosystèmes naturels.

Mais la modification des surfaces, recouvertes par le béton gris des villes et le béton vert des monocultures agricoles, a atteint un point critique.

En voyage aux quatre coins du monde, le documentaire propose des solutions dédiées au petit cycle de l’eau.

Mercredi 19 février à 17h : Le rêve de Jonas

Jonas Gerkens va réaliser son rêve à 38 ans en participant à la route du Rhum. Cette célèbre course qui relie Saint-Malo à Point-à-Pitre en Guadeloupe est connue pour ses conditions météorologiques difficiles. 

"Le rêve de Jonas" est sur le point de se réaliser mais pour cela, il va devoir affronter 4 tempêtes, des avaries, de la casse matérielle et surtout se retrouver face à lui-même.

L’objectif sportif de Jonas est double : arriver de l’autre côté de l’Atlantique et battre le record belge de sa catégorie (Class40) en se classant 14ème sur 53 bateaux alignés.

Mercredi 19 février à 19h : All inclusive

Ici le documentaire s'intéresse au regard sur le divertissement de masse en pleine mer.

Mercredi 19 février à 19h10 : La Méditerranée va-t-elle passer l'été?

Le berceau de la civilisation européenne est au bord du burn-out. Si rien n’est fait, la Méditerranée sera bientôt une mer morte.

Et selon Pascal Canfin, ancien ministre du développement, "aujourd’hui, la multiplication et la croissance des activités économiques sur cette zone s’apparentent à un véritable Far West."

Ici le documentaire propose d'explorer les côtés les plus sombres et les plus alarmants. Entre la pression démographique, touristique, climatique, pollution et artificialisation du littoral, l’environnement unique de la Méditerranée peut-il tenir le choc ?

Mercredi 19 février à 21h : Anthropocène : l'époque humaine

Les activités humaines laissent une empreinte profonde et quasi-irréversible dans l’histoire géologique et climatique de notre planète.

Pour en avoir la preuve de cette domination, les réalisateurs du film ont parcouru le monde afin de témoigné de ce moment critique de l'humanité.

Jeudi 20 février à 17h : main basse sur l'eau

Après l’or et le pétrole, voici venu le temps de la ruée vers l’eau. Le marché de l’or bleu s’organise et regorge d’opportunités pour les géants de la finance qui se battent déjà pour conquérir ce nouvel eldorado.

Cette investigation internationale raconte la construction d’un nouveau monde, dans lequel l’eau est considérée comme une marchandise.

Jeudi 20 février à 19h30 : soirée de clôture avec bains publics

Les Marolles, au cœur de Bruxelles. Près de 65 ans après son inauguration, "les Bains de Bruxelles" offrent toujours deux bassins de natation et des douches publiques aux habitants de ce quartier populaire.

Des personnages d’âge, d’origine et de classe sociale différents y trouvent un lien de ressourcement et d’apaisement.

Un film tourné exclusivement dans l’enceinte de la piscine et de ses environs, où sensations, impressions, situations nourrissent une vision en apparence égalitaire mais qui va se révéler bien plus complexe.

Plus d'informations :

  • Événement gratuit, dans la limite des places disponibles
  • Du lundi 17 au jeudi 20 février 2020
  • Site web : Programme et réservations
  • Lieu : Louvain-la-Neuve au Cinescope
  • Pour acheter vos places, c'est par ici