Mont-Saint-Guibert

C’est dans le courant du 12e siècle qu’apparaît le nom de Mont-Saint-Guibert. L’abbé de l’abbaye de Gembloux y fait construire une église afin d’éviter que Godefroid 1e , Duc de Brabant, y érige une forteresse. Au fil de l'histoir,  le village sera régulièrement mis à sac, pillé et incendié : en 1185 par les soldats des Comtes de Namur et du Hainaut, en 1332 par les princes coalisés contre le Duc de Brabant Jean III et en 1489, lors de la guerre entre Maximilien d'Autriche et les Brabançons. En 1667, lors de la guerre entre la France et l'Espagne, les Guibertins, assistés par une troupe de soldats espagnols, se battront contre les Français

Longtemps, l’activité économique de Mont-Saint-Guibert  a tourné autour de l’agriculture. Mais, au 19e siècle , l’ère industrielle a modifié quelque peu le tissu économique de la région.

Une des entreprises les plus connues a sans doute été la Brasserie Grade qui produisait une excellente Vieux temps et qui jusqu'à la fin des années 80 n'a cessé de se développer. Intégrée dans le groupe Artois , l'entreprise familiale est finalement englobée au sein d'Interbrew. Le développement du géant brassicole a signifié la fin la brasserie de Mont-Saint-Guibert. Elle a ferme ses portes en 1996 et le matériel ultra-moderne a été démonté pour être installé dans d'autres brasseries du groupe devenu depuis INBEV , le numéro Un mondial. 

Une autre entreprise qui a fait la renommée de la commune est la papeterie de Genval , à la limite  de Court-Saint-Étienne. On y fabriquait du papier peint.  A sa grande époque, l'usine occupait une bonne partie la population, avant de fermer à la fin des années 70. Depuis, les bâtiments laissés à l’abandon ont été démolis . Le site s’étend sur trois hectares et a fait l'objet d'un plan de réaffectation en logement. 

La sablière de Mont-Saint-Guibert fait aussi parlé d'elle, est la plus grande de Belgique, avec une production annuelle d’environ 850 000 tonnes. C'est dans ce décor étonnant , mais propice que sont régulièrement organisées des compétitions de motocross, des concerts aussi ....

C. Vandelois