Mont-Saint-Guibert 1435

Dès le 15 juin : masque en tissu gratuit à récupérer chez votre pharmacien

À partir du lundi 15 juin, la distribution des masques buccaux mis à la disposition des habitants par le gouvernement fédéral commencera. Vous pouvez les retirer chez votre pharmacien.

Chaque citoyen peut choisir la pharmacie dans laquelle il souhaite se rendre.

Qui peut récupérer un masque buccal en tissu ?
•    Une personne vient chercher les masques pour toute la famille. Vous pouvez ainsi limiter le nombre de trajets et éviter les files d’attente à la pharmacie.
•    Si vous n’êtes pas en mesure de les récupérer vous-même, l’aidant, l’infirmière à domicile, le médecin généraliste, le service de soins familiaux ou un autre prestataire de soins à domicile peut le faire. 
Votre soignant peut alors en même temps prendre ses propres masques pour sa propre famille.

Que devez-vous apporter à la pharmacie pour obtenir vos masques buccaux ?
La remise des masques est enregistrée au nom du membre de la famille (“chef de famille”) qui collecte les masques pour toute la famille. Il est important que vous apportiez les bonnes cartes ou les bons documents.
•    Le pharmacien de votre domicile vous demandera votre eID (= carte d'identité) et un certificat de composition familiale (disponible au service population ou sous forme électronique via le site de la commune) ou l’eID des membres de la famille.
•    Pas d’eID ? Une carte Kids-ID ou ISI+ est également possible.
•    Un numéro de registre national (NISS) ou un numéro BIS pour les non-Belges est nécessaire pour l’enregistrement.
•    Si vous n’en avez pas, le pharmacien de référence peut également s’appuyer sur sa connaissance de la composition de la famille et sur son dossier médical.
•    Aucune pièce d’identité électronique ou les documents mentionnés ci-dessus ne sont requis dans des cas exceptionnels (sans-abri, réfugiés), le pharmacien peut donner à la personne un masque buccal.

Quand pouvez-vous venir chercher votre masque buccal en tissu ?
Ex : la distribution commence le 15 juin. Carine a 75 ans en août mais elle est née en 1945. Elle est autorisée à enlever son masque dès le premier jour.
•    Lundi 15 juin : 75 ans et plus (né en 1945 ou avant).
•    Mardi 16 juin : 67 ans et plus (né en 1953 ou avant)
•    Mercredi 17 juin : 60 ans et plus (né en 1960 ou avant)
•    Jeudi 18 juin : 55 ans et plus (né en 1965 ou avant)
•    Vendredi 19 juin : 50 ans et plus (né en 1970 ou avant)
•    Lundi 22 juin : 45 ans et plus (né en 1975 ou avant)
•    Mardi 23 juin : 40 ans et plus (né en 1980 ou avant)
•    Mercredi 24 juin : 35 ans et plus (né en 1985 ou avant)
•    Jeudi 25 juin : 30 ans et plus (né en 1990 ou avant)
•    Vendredi 26 juin : tout le monde

Le Fédéral effectue le calcul sur la base de votre année de naissance. 

Cependant :
•    Les personnes qui ont un rendez-vous urgent à l’hôpital ou chez un autre prestataire de soins de santé, et
•    Les personnes souffrant d’une maladie chronique et/ou appartenant à un groupe à risque (maladie pulmonaire, système immunitaire affaibli, maladie cardiaque, diabète, maladies rares, …) peuvent recevoir leur masque buccal plus tôt lorsqu’elles retirent leurs médicaments.  Le pharmacien (de référence) connaît son public.
•    Les personnes qui ont une ordonnance de leur médecin traitant pour un masque en tissu peuvent toujours se rendre à la pharmacie.
Le groupe d’âge le plus âgé est le premier à être pris en compte, car il est le plus vulnérable au virus. 

----------------------------------------------

Type de masque buccal et qualité
Différents types de masques buccaux circulent. 
En tant qu’utilisateur, il est important de vous informer sur le degré de protection qu’ils offrent.

•    Les masques buccaux en tissu distribués par les pharmaciens :

  • un ajout aux mesures de protection existantes pour prévenir la propagation de l’épidémie à la population ;
  • conformément à la norme NBN, tant en termes de capacité de filtration que de résistance respiratoire ;
  • également destiné aux personnes (en bonne santé) qui ne présentent pas (encore) de symptômes cliniques d’une infection et/ou qui n’entrent pas en contact avec des personnes présentant de tels symptômes ;
  • disponibles en taille unique et ont une durée de vie limitée à 30 lavages ;
  • pour une utilisation dans des lieux publics où vous êtes en contact avec d’autres personnes et ne pouvez pas respecter la distance de 1,5 mètre et lorsque cela est obligatoire ;
  • non prévu pour être utilisé pendant l’effort physique ;
  • pas d’équipement de protection individuelle (EPI) ni de dispositif médical certifié.

Le masque buccal en tissu distribué est constitué de trois couches, dont une couche antibactérienne, et garantit donc une capacité de filtrage correcte.  Il ne faut pas rajouter de filtre. Lisez toujours le manuel d’utilisation du masque buccal pour une utilisation et un entretien corrects.

•    Les masques buccaux faits maison ou de confort sont fabriqués selon différents modèles que l’on trouve sur les sites web. Ces masques ne sont ni testés ni standardisés car leur qualité dépend du textile utilisé. Des filtres sont disponibles dans votre commune pour assurer la filtration.

•    Les masques buccaux chirurgicaux doivent répondre à toutes les exigences relatives aux dispositifs médicaux. 
Ils protègent le patient contre les sécrétions des travailleurs de la santé qui portent le masque chirurgical.

Vous portez un masque buccal pour protéger les autres.

Retrouvez l'article original sur Commune