Waterloo 1410

Coup d’envoi du Waterloo Historical Film Festival

Ce vendredi a débuté la 9e édition du Festival du Film Historique de Waterloo qui a lieu jusqu’à dimanche aux Cinés Wellington.

8 films sont en compétition officielle ainsi que 8 documentaires. Á cela s’ajoute les films hors compétition et les avant-premières.

Pour les amateurs de cinéma, il y a l’embarras du choix à Waterloo ce week-end, à condition de dépasser les clichés, comme l’explique Alban de Fraipont, le Directeur du Festival : "Premièrement, nous allons clarifier quelque chose : ce ne sont pas que des films sur Napoléon qui sont présentés, bien que nous soyons à Waterloo. Nous passons tout ce qui est biopic, tout ce qui est films de guerre qui parlent de l’Histoire. Il y a également des fictions historiques en costumes. Notre critère de sélection est de voir si le film en question dit quelque chose sur l’époque qu’il dépeint et cela peut être sous l’angle de la comédie, de l’aventure, du film de guerre et du biopic. Nous proposons des films grand public et nous avons également des films qui attirent plus les amateurs de films d’auteur. Le but d’un festival est aussi de proposer des films en exclusivité qui ne sortiront pas toujours en Belgique, du moins pas tout de suite. Nous désirons montrer aux gens que ce qu’ils voient au cinéma n’est qu’une partie de la production cinématographique mondiale. Les festivals sont là pour montrer qu’il existe d’autres choses dans le monde en termes de cinéma".

Un jury professionnel

Ce sont des professionnels du cinéma qui composent cette 9e édition du Festival et c’est le réalisateur césarisé, Martin Provost, qui en est le président.

Les organisateurs proposent une programmation diversifiée avec différents genres de cinéma et d’époques. Ce sont des films professionnels venus du monde entier qui sont présentés au public ce week-end.

Lors du Festival, Le Covid Safe Ticket ne sera pas demandé mais le port du masque reste obligatoire.

 

 

rtbf

Retrouvez l'article original sur RTBF