Nivelles

C’est autour de la Collégiale romane de Sainte-Gertrude, une  ancienne abbaye, que la ville a pris vie. Des remparts fortifiés entouraient la ville, percés de 7 portes, l’enceinte a cerné la cité jusqu’au début du 19e siècle. La tour Simone, vestige de la muraille, est d’ailleurs toujours visible dans les rues de la commune. La ville possède aussi son carillon depuis le Moyen-Âge. Incendié et démantelé à la Révolution française, il sera reconstruit et inauguré en 1926. Malheureusement, pendant la deuxième guerre mondiale, la ville a été bombardée et le carillon une fois encore endommagé. Ce n'est qu’en 1980,  qu'il rythmera a nouveau la vie des nivellois.

La ville est par ailleurs une des étapes du chemin de Compostelle. Certaines traces architecturales ou artistiques montrent que les pèlerins s'y arrêtaient et s'y recueillaient . C'est le cas a Sainte Gertrude, on peut y voir plusieurs statuettes. Dans le quartier du Petit-Saint-Jacques,  a l'angle des rues Wichet et Bayard, il y avait un refuge-hôpital. Les actuels habitants de cette" commune libre" célébre chaque année leur saint patron 25 juillet

Le dimanche suivant la Saint-Michel, le 29 septembre, des milliers de pèlerins se réunissent pour prendre part au cortège annuel du Tour Sainte-Gertrude.  La procession fait un trajet de 15 km qui passe par moment à travers champs. Le trajet fait le parcours que Sainte-Gertrude pratiquait pour rendre visite aux pauvres et aux malades des alentours.

Les Gilles sortent chaque année pour le carnaval d’Aclot. Considéré comme l’un des carnavals les  plus anciens de la province du Brabant Wallon.

Et puis , n'oubliez pas à Nivelles de déguster la célèbre Tarte al Djote

L. Bolly Barajas