Ottignies-Louvain-la-Neuve 1340

Ottignies : une pièce de théâtre jouée par des apprenants de Lire et Écrire

En Belgique, on estime qu'une personne sur dix se trouve en situation d'illettrisme. Ne pas savoir lire et/ou écrire est beaucoup plus courant qu'on ne le pense et cela pose d'énormes difficultés quotidiennes aux personnes touchées. Le mouvement Lire et Écrire aide ces personnes à reprendre confiance et à acquérir les connaissances nécessaires. En Brabant wallon, l'antenne du mouvement existe depuis 30 ans. Un anniversaire qu'elle a célébré avec une journée de conférences à la ferme du Douaire. Une pièce de théâtre a aussi été jouée par des apprenants.On a éter abonékolIls s'appellent Fabien, Francis, Jojo. Avec d’autres et le soutien de la Compagnie Buissonnière, ils montent sur scène pour proposer une pièce intitulée ‘On a éter abonékol’. Une création qui reflète leur vie marquée par l’illettrisme et leur parcours d’apprenants au sein du mouvement Lire et Écrire. Cette pièce a déjà été jouée à plusieurs endroits.En Brabant wallon aussiDans notre province aussi, l’illettrisme est présent, plus qu’on ne l’imagine. Mais il est difficile de s'en rendre compte. D'une part, parce qu'il n'existe pas de chiffres officiels, seulement des estimations. D'autre part, parce que l'illettrisme est bien souvent caché, par honte, par les personnes qui en sont victimes. Il leur cause pourtant d’innombrables difficultés au quotidien. Un véritable handicap encore accentué par la place de plus en plus importante que prend le numérique. Lire et Écrire fournit un gros travail de terrain pour venir en aide à ces personnes. L'un des aspects du travail consiste à redonner confiance aux apprenants.François Namur - Images : Adrien Broze

Retrouvez l'article original sur TV Com