Chaumont-Gistoux 1325

Marathon des Lettres d'Amnesty International, le pouvoir des mots

Le Marathon des Lettres a lieu chaque année autour du 10 décembre, Journée internationale des droits humains. Pour la 15ème année, Amnesty International organise la plus grande campagne en faveur des droits humains dans le monde. Concrètement, les citoyens sont invités à rédiger des lettres qui ont pour objectif de faire libérer des détenus politiques.Sensibilisation et actionCe jeudi 7 décembre, les étudiants du kot Amnesty ont dressé un stand dans le hall des auditoires Agora à Louvain-la-Neuve. Objectif : récolter un maximum de lettres. Ils en espéraient 400 en fin de journée. "Nous avons choisi de soutenir des prisonniers politiques qui parlent aux étudiants", précise Mathieu Duquenne du kot Amnesty. "C'est notamment le cas d'un blogueur saoudien ou d'un étudiant iranien de l'ULG retenu dans son pays."Nous avons pu le constater : les étudiants s'arrêtent volontiers. Ils consacrent quelques minutes de leur temps pour rédiger une lettre et la glisser dans l'urne. "J'y suis particulièrement sensible en tant qu'étudiante en lettres", précise Bénédicte Simon. "Ca me parle particulièrement. Et je crois vraiment au pouvoir de ce qu'on peut dire et écrire." On l'aura compris : ces lettres ont l'avantage de sensibiliser les jeunes mais aussi de les rendre acteurs. Le Marathon des Lettres se poursuit cette semaine en Brabant wallon. Ce 8 décembre, il fera escale à Nivelles et Walhain et le 9 décembre à Ottignies et Longueville.Pierre Thirion - Images : Dominique Tournay

Retrouvez l'article original sur TV Com