Wavre 1300

Wavre: mission top secrète choc contre les crottes de chien

Imaginez un trottoir sans déjection canine.

Plus besoin de baisser le nez pour éviter les crottes laissées par des chiens et leurs propriétaires peu respectueux de la propreté. Ce rêve, c'est l'objectif de la Ville de Wavre qui a décidé de mener une action pour lutter contre les déjections des chiens dans l'espace public. En quelques minutes, des bénévoles ont dispersé de fausses crottes dans les rues de la commune.

Mercredi, 9h30:  les premières déjections canines font leur apparition. En quelques instants, la place devant l'hôtel de Ville de Wavre est envahie de fausses crottes de chien, toutefois plus vraies que nature. Les passants venus faire leur marché, dubitatifs, sont obligés de zigzaguer entre ces mauvaises surprises faites de carton, de pommes de pin et de peinture brune. Des panneaux explicatifs complètent le dispositif de cette action choc. Sur ces pancartes, on peut y lire : "Déjection = Répression" ou "Merde, il y en a marre des crottes".

La police est également venue en renfort pour distribuer des sacs à déjections aux passants: "Nous rappelons qu'en cas d'oubli ou de négligence, le propriétaire de l'animal risque une amende administrative dont le montant est fixé par la commune" précise l'inspecteur principal Marc Pinte.

Après quelques minutes de surprise, la plupart des personnes en rue salue l'initiative : "C'est très bien ! En descendant un escalier vers le centre-ville, nous avons presque marché dans une vraie crotte ma fille et moi" explique une maman venue faire des courses. "C'est représentatif de certains trottoirs de Wavre" nous confie une habitante de la commune.

Une question de bon sens

Pour les maraîchers du mercredi, cette initiative symbolique de la Ville est le bienvenu car les crottes de chien "perturbent les affaires et éloignent les acheteurs".

Pour les propriétaires de chiens rencontrés sur le marché, tout est une question de bon sens. Ils estiment que ramasser les déjections de son animal de compagnie est un réflexe à avoir. Ils déplorent le comportement des propriétaires qui ne sortent pas le sac en plastique à chaque promenade avec leur chien.

Un problème sérieux

La Ville de Wavre est à l'origine du projet, aidée par des bénévoles de l'association Macamagie. Si l'action peut faire sourire, le problème des déjections canines est pourtant sérieux pour la commune : "Il n'y a pas de chiffres à proprement parlé mais on constate que certaines zones de Wavre posent vraiment problème au niveau de la propreté des trottoirs. Dans certaines rues, les crottes de chien sont vraiment importantes" précise Paul Brasseur, échevin de la Propreté. 

Aline Jacobs, Stéphanie Vandreck

Retrouvez l'article original sur RTBF