Wavre 1300

Wavre : le karting WiK continuera avec ses bolides électriques

Une intoxication au CO avait poussé les propriétaires à proposer des karts électriques, une solution provisoire qui a totalement convaincu !

Le WiK, le karting de Wavre, a des projets. Il souhaite étendre son parking à l’arrière de son implantation pour augmenter sa capacité d’accueil et passer à plus de 100 places, de façon à exploiter sa terrasse et son restaurant. Une enquête publique est en cours jusqu’au 27 janvier. L'endroit a bien relevé la tête après ses débuts ratés.L'électrique a convaincu Presque deux ans après la véritable ouverture au public, le succès est en effet au rendez-vous. L’équipe compte 48 personnes différentes pour 12 équivalents temps-plein.

Et pourtant, tout avait mal commencé pour les exploitants du lieu. Le 12 février 2017, 68 personnes avaient été intoxiquées au monoxyde de carbone lors de la soirée d’ouverture. En avril 2018, l’endroit ouvrait enfin ses portes aux amateurs et leur proposait des karts électriques. Une solution provisoire qui a totalement convaincu. Les propriétaires ne comptent plus revenir vers les karts thermiques. Ils vont donc devoir se débarrasser de l’infrastructure prévue pour les karts thermiques. 21 ventilateurs à 10.000 euros pièce avaient été installés, ceux-ci sont à vendre. Le WiK espère récupérer 20 à 30% de leur valeur mais les acquéreurs ne se bousculent pas pour l’instant.

François Namur - Images : Adrien Broze

Retrouvez l'article original sur TV Com