Wavre 1300

Les citoyens du Brabant wallon plus impliqués en politique dès la fin de l'année

Le collège provincial du Brabant wallon a présenté en détails lors du conseil 27 +1 (un organe réunissant le collège provincial et les 27 communes de la province), le "Cube".

Ce dispositif sera mis en place avant la fin de l'année pour favoriser l'implication citoyenne dans des thématiques stratégiques pour le territoire.

Il s'agit de faire participer les citoyens au travers de divers outils (colloques, panels représentatifs, consultation d'experts) afin de faire émerger l'intelligence collective au coeur de l'institution provinciale, pour obtenir des pistes de solution orientée vers l'intérêt général.

L'idée de ce "Cube", à la fois lieu physique d'échanges installé dans un bâtiment provincial et lieu virtuel de réflexion pour aborder des thématiques importantes pour l'avenir du Brabant wallon, avait déjà été évoquée dans la déclaration de politique provinciale de la majorité MR-PS.

Il y aura encore des élus

Il n'a pas pour vocation de se substituer à la décision des élus mais de les éclairer de manière permanente, pour donner à certaines de leurs décisions une légitimité et une transparence, en utilisant l'intelligence partagée.Une des différences avec certaines démarches tentées au niveau local est que les citoyens associés aux réflexions devront avoir le souci de l'intérêt collectif, en prenant en compte l'ensemble des aspects d'une problématique, et pas uniquement leur intérêt individuel. La composition du Cube et les outils d'idéation utilisés varieront en fonction des thématiques de réflexion.  

Ces thématiques seront définies et priorisées par le collège et le conseil provincial au départ d'études stratégiques dont le Contrat de développement territorial, mais aussi éventuellement suite à des suggestions citoyennes. Au terme du processus, des recommandations seront transmises au collège provincial.    

L'objectif est de mettre tout cela en place d'ici à la fin de l'année. "Si nous arrivons à implémenter ce processus, on aura développé une dynamique moderne en terme de gouvernance et de démocratie", a indiqué mardi devant les représentants des communes le président du collège provincial, Mathieu Michel.
 

RTBF avec Agences

Retrouvez l'article original sur RTBF