Wavre 1300

L'ASBL PointCulture (ex-Médiathèque) va arrêter le prêt

Il ne sera plus possible d'y emprunter des CDs, des DVDs ou des Blu-Rays à partir de 2020, selon L'avenir.

La décision a été annoncée ce jeudi aux syndicats, rapporte le quotidien. L'achat de nouveautés s’arrêtera dès le mois prochain, et à partir de 2020, le système de prêt cessera d'exister dans tous les PointCulture de Belgique. En outre, les discobus (PointCulture mobile) seront aussi touchés, puisque "un, au moins sera supprimé, voire les deux".

Ce changement de cap a de quoi surprendre. S'il est clair que, à l'heure où Netflix, Spotify et autres compagnies du même acabit règnent en maîtresse sur la musique, le cinéma et les séries, l'emprunt physique perd de plus en plus en popularité, cet arrêt reste assez brutal, pour les employés comme pour les consommateurs de cette institution. Ils étaient 71 000 en 2017 pour plus de 400 000 médias empruntés.

Un chiffre néanmoins trop faible pour la direction. "Le prêt est en train de s’écrouler depuis une grosse dizaine d’années. On connaît une baisse de 20% par an”, a déclaré à L'Avenir Tony de Vuyst, le directeur général de PointCulture. La décision fait suite à une diversification entamée depuis quelques années déjà avec le développement de divers événements comme des conférences, des ateliers, des concerts, des cours et des animations diverses.

PointCulture n'arrête donc pas toutes ses activités, mais son futur est indéniablement incertain. Que va-t-il se passer pour ses 120 employés ? Et que va-t-il advenir des collections existantes ? Un conseil d’entreprise, prévu le 2 avril, devrait en tout cas confirmer la décision de la direction de PointCulture.