Woluwe-Saint-Lambert 1200

Un message sur “ULB Confessions” pour alerter sur une mauvaise expérience Heetch

Les mauvaises expériences se succèdent sur le groupe Facebook “ULB Confessions”.

Les mauvaises expériences se succèdent sur le groupe Facebook “ULB Confessions”. Après l’histoire de viol par un faux collecto, une arnaque est maintenant signalée avec la compagnie Heetch.

La semaine dernière, une étudiante de l’ULB de 20 ans témoignait sur la page Facebook “ULB Confessions” pour faire part d’une douloureuse expérience avec un Collecto. En effet, elle expliquait s’être fait violer par un faux chauffeur alors qu’elle rentrait d’un baptême estudiantin. Son message sur le groupe servait à prévenir les autres jeunes de faire attention à eux.

► Lire aussi | Témoignage d’une étudiante de l’ULB : “Un faux Collecto m’a embarquée, kidnappée, blessée et violée”

Ce lundi soir, un nouveau message d’alerte est apparu sur le groupe. Une personne explique sa mauvaise expérience après avoir commandé une voiture de la compagnie Heetch. Une voiture avec le mauvais chauffeur et une mauvaise plaque est venue la chercher. Mais “fatiguée“, après avoir posé quelques questions, elle ne s’est pas plus méfiée que cela. A bord de la voiture, la personne s’est fait emmener par la conductrice près du Bois de la Cambre et non chez elle, à l’adresse indiquée. Là-bas, un homme attendait. La personne a réussi à ouvrir la porte et à s’enfuir avant que la voiture ne s’arrête.

Si cette personne à décidé de partager sa mauvaise expérience, c’est pour éviter que cela ne se reproduise avec d’autres personnes. “Faites attention à vous, essayez de jamais rentrer seul et vérifier toujours TOUJOURS vos collecto, uber, heetch“, conclut-elle dans le poste.

#14829 "Voila encore un post un peu malheureux… mais IMPORTANT !hier en rentrant de mon travail j’ai commandé un…

Publiée par ULB Confessions sur Lundi 18 novembre 2019

Réactions de la société Heetch

“Toute l’équipe a été extrêmement choquée par ce message et nous voulons mettre toute notre énergie pour qu’une situation semblable ne se présente plus”, nous explique Xavier Zuinen, care manager de Heetch.

La société a contacté “ULB Confessions” afin d’obtenir plus d’informations et pouvoir prendre les mesures nécessaires afin que ce type de situation ne se reproduise plus. “Nous prenons cette affaire très à cœur et nous sommes extrêmement motivés à agir en conséquence”, ajoute-t-il.

YdK et C.Bk. / Image: BX1

Retrouvez l'article original sur BX1