Woluwe-Saint-Lambert 1200

Liège : "Les Littérantes", des promenades littéraires guidées par l’auteur Guy Delhasse

A Liège, durant ce mois d’août, l’Office du Tourisme et l’auteur Guy Delhasse proposent des promenades littéraires : "Les Littérantes".

Guy Delhasse les anime en se basant sur son dernier ouvrage : "Liège en toutes lettres". Il y explore la vie quotidienne des Liégeois telle qu’elle est racontée dans des romans et nouvelles signées par des auteurs belges et étrangers. Chaque promenade permet d’explorer un quartier de Liège, au départ d’une bibliothèque publique. La première s’est déroulée ce mardi après-midi dans le quartier de Xhovémont.

"Le principe, c’est simplement de proposer au public une rencontre entre les lieux et leurs représentations dans les romans, dans la fiction.", explique Guy Delhasse, "C’est-à-dire que le public, qui n’a pas nécessairement lu le livre dont on parle, est invité à établir ce lien-là et, moi, je fais le lien entre les récits publiés par les écrivains et les lieux réels. Donc c’est assez original. Le public peut découvrir des lieux qui sont réinventés par la fiction. Un but est de ramener le public à la fois à la découverte d’un quartier et à la fois aussi à la découverte des écrivains locaux et régionaux. On est en train de promouvoir les produits locaux. On nous dit : " Il faut manger des pommes d’ici. ". Eh bien, pourquoi pas lire des livres d’ici ? Il y a des très bons romanciers liégeois et autres qui ont suffisamment de plume pour pouvoir intéresser un vaste public et on les connaît moins."

Au cours de la promenade, Guy Delhasse s’arrête, par exemple, face à une maison de la rue Xhovémont : "C’était la résidence de Georges Linze, qui a publié énormément de recueils de poèmes, mais j’ai retrouvé dans sa bibliographie un roman qui s’appelle " Les enfants bombardés ". C’est un roman qui évoque le quartier, mais très vaguement, pendant la guerre 14. Ça fait partie des romans qui ont raconté le Liège de l’été 1914, le Liège qui a subi l’invasion allemande, avec sa ceinture de forts : une part très importante de la littérature à Liège. Georges Linze a écrit aussi des romans pour enfants."

Guy Delhasse relève aussi : "Alexandre Dumas est passé par Liège avant de rejoindre le Rhin, comme Victor Hugo. Il était venu en train puis il est arrivé chez Mathieu Polain, qui était un historien et dont la maison, Au Pèrî, figure sur la couverture de mon livre. Il est venu prendre des renseignements qu’il a récupérés dans certaines nouvelles. La maison de Mathieu Polain existe toujours. Et Alexandre Dumas, dans un roman qui s’appelle "Le maître d’armes", parle de la rue du Pérî. Son héros vient à Liège. Alexandre Dumas, Victor Hugo, Charles Baudelaire, Paul Verlaine, tous ces écrivains sont passés par Liège."

"Liège est une des villes les plus littéraires de Belgique, ça foisonne.", explique Guy Delhasse, "Sans cesse, il y a des écrivains qui se disent : "Je vais prendre Liège comme décor". On n’est pas nécessairement liégeois pour prendre Liège comme décor, c’est simplement être attiré par tel ou tel aspect de la ville. Par exemple, Nadine Monfils, qui est une écrivaine d’origine bruxelloise et qui vit à Paris, son prochain roman se passera à Liège. Elle viendra explorer la ville et renvoyer aux Liégeois et au reste du monde cette ville, mais recréée to

Martial Giot

Retrouvez l'article original sur RTBF