Uccle 1180

Uccle : la fanfare des Chasseurs de Prinkères entre au patrimoine culturel immatériel bruxellois

La fanfare des Chasseurs de Prinkères entre au patrimoine culturel immatériel de la Région bruxelloise.

Le folklore tient ses origines dans la chasse au hanneton, qui était considéré comme un insecte nuisible. La fanfare effectuait alors le trajet pour relier Saint-Job au centre de Bruxelles. Mais avec le temps, la tradition s’est perdue.

Aujourd’hui, c’est un prétexte pour faire la fête. Une dizaine de musiciens forment cette bande de joyeux lurons, soit aux cuivres, soit aux percussions.

Et c’est une grande fierté et une belle reconnaissance pour le président de l’association.

■ Reportage de Marie-Noëlle Dinant, Besnik Niqki

La fanfare des Chasseurs de Prinkères entre au patrimoine culturel immatériel de la Région bruxelloise.

Retrouvez l'article original sur BX1