Uccle 1180

500 mètres carrés, 11 millions d'euros: voici la maison la plus chère de Bruxelles

500 mètres carrés de surfaces habitables pour un prix de vente de 11 millions d’euros ! La villa "Guy", sise dans le quartier du prince d’Orange dans la commune d’Uccle, représente un record dans le secteur belge de l’immobilier.

Bien plus que cette propriété ultra-luxueuse de 1140 mètres carrés avec piscine située dans un clos privé de la Ville de Bruxelles et mise en vente en 2016 à 11 millions d’euros également.

Ce qui fait grimper le tarif de la villa Guy, ce n’est pas sa superficie. Ni ses six chambres et encore moins ses quatre toilettes, ses trois salles de bain, son garage pour deux voitures, sa cave à vin, sa salle de billard, sa terrasse de 50 mètres carrés… La villa Guy a ses atouts, présente de larges espaces mais rien de transcendant. Elle n’a par exemple pas de piscine. La demeure a été conçue dans les années 50 par l’architecte Blaton. Mais cet argument, non plus, ne peut justifier un prix à huit chiffres. La décoration intérieure, alors ? Classique sans fioritures. Sa localisation dans l’un des quartiers le plus chics et les plus sécurisés du pays ? Ce n’est pas une exception.

Un terrain constructible de près d’un hectare

Pour MDi/Bureau immobilier, qui gère la vente pour le compte du propriétaire, ce qui justifie cette évaluation hors normes, c’est la taille du terrain: 9400 mètres carrés tout de même. "Nous sommes dans le quartier du Prince d’Orange avec un terrain de près d’un hectare", précise Didier Mathieu, CEO de MDI/Bureau immobilier. "Ce n’est pas le bien en soi qui fait le prix mais le terrain. La maison a sa valeur et son potentiel. Mais la vraie valeur, c’est le terrain qui est constructible et sur lequel un projet de construction de 11 appartements de standing existe." Valeur par appartement : plusieurs centaines de milliers d’euros. "Un permis a déjà été délivré. Il doit simplement être réintroduit."

Nous avons déjà des contacts

Ce bien ne s’adresse pas à des particuliers mais plutôt à des investisseurs. "Nous avons déjà des contacts", précise Didier Mathieu qui a posté l’annonce il y a quelques jours sur les sites traditionnels de vente. "Le timing entre la mise en ligne de l’annonce et la conclusion de la vente peut être aléatoire. Récemment, nous avons vendu un bien classé du 17e siècle situé au Sablon en quinze jours alors qu’en moyenne, notre taux de vente est de 48 jours."

Dans un souci de tranquillité du propriétaire, les demandes d’informations ne peuvent uniquement se faire qu'en contactant MDi / Bureau immobilier.

Récemment, à Boitsfort, la villa "Les Anges gardiens", du nom du film français qui y avait été tourné, était mise en vente pour dix millions. Son propriétaire, l’homme d’affaires bruxellois Stephan Jourdain l’avait acquise au terme d’une vente publique avant d’entamer sa rénovation. Cette bâtisse de plus de 1000 mètres carrés habitables a longtemps été la maison la plus chère de la Région bruxelloise avant l’arrivée sur le marché de la propriété ultra-luxueuse citée plus haut.

Karim Fadoul

Retrouvez l'article original sur RTBF