Woluwe-Saint-Pierre 1150

Bruxelles : un magasin du centre-ville spécialisé dans les articles en matériaux recyclés

Dans le centre de Bruxelles, galerie Ravenstein, le magasin 'Artisans sans carbone', a ouvert il y a tout juste un an. Il propose des objets fabriqués par des artisans bruxellois avec des matériaux recyclés, tels que des sculptures en papier, des meubles en cartons, des objets de décoration à base de pneu.

La vitrine de ce magasin attire le regard, on peut y voir exposés des vieux bidons où l’on devine des visages, des armoires en carton, des sculptures façonnées à base de vieux couverts ainsi qu’un coffre en pneu recyclé. Ici les objets – parfois des personnages — ont des prénoms ; Joe Bidon fabriqué en vieux bidon, Jimmy Hérisson en brosse à balais, Paul Magnette, un aimant sur le frigo…

Giancarlo Pina est le gérant du magasin, la plupart des objets proposés à la vente ont été créés de ses mains, et pour les autres, il explique comment s’opère la sélection : "Toutes sortes d’objets susceptibles d’être recyclés et valorisés par une activité artistique ou artisanale sont les bienvenus. Quand les choses ne sont pas recyclées, elles sont en tout cas faites main, comme des lampes ou des sculptures."

Aux murs on peut par exemple admirer les sculptures raffinées de Monia, façonnées à base de papiers pliés."J’appelle cela des sculptures en papier 3d", explique l’artiste, "elles sont inspirées des sculptures du style 'Grec Ancien', avec une structure en polygones, qui leur donne un aspect moderne."

Beaucoup d’heures de travail sont nécessaires pour la fabrication de ces objets, comme le Manneken-Pis présenté ici et vendu à 150 euros. D’autres articles encore, des meubles, des étagères des tabourets et des armoires en cartons sont l’œuvre d’Anaïs, qui fait du "sur-mesure". "C’est mon métier", explique la créatrice, "les gens appellent et me donnent leurs idées, et ensuite je les réalise."

Cela fait un an qu’une dizaine d’artisans exposent leurs créations dans ce magasin aux allures de caverne d’Alibaba. Il propose en effet 1001 objets de récupération pour décorer l’intérieur de vos maisons.

Tom Denis

Retrouvez l'article original sur RTBF