Ganshoren 1083

Le restaurant-théâtre "La Bouffonnerie" à Liège contraint de fermer en regard des nouvelles mesures

Les théâtres sont également touchés par les nouvelles mesures imposant la fermeture des bars et restaurants. C’est notamment le cas de la Bouffonnerie à Liège, une salle où les spectateurs peuvent manger tout en regardant un spectacle. Ce café-théâtre, qui était un des lieux d’accueil du festival Voo Rire, a dû fermer ses portes.

"C’est un véritable restaurant : on propose quatre à cinq plats à la carte en semaine et le week-end, on a un grand choix d’entrées, de plats et de desserts différents. Il y a un boulot aussi important en cuisine qu’en salle", développe Benoit Fontaine, gérant de la Bouffonnerie. "Il faut savoir qu’il y a régulièrement des gens qui viennent ici sans savoir ce qu’ils vont voir comme spectacle. Mais ils viennent passer une soirée à la Bouffonnerie comme on va passer une soirée au restaurant."

Un établissement qui n’est rien sans son aspect convivial

Assurer le show sans cet aspect convivial qu’apporte la partie restauration n’était pas envisageable. "Un certain nombre de comédiens servent en salle avant de monter sur scène. Il y a un côté familial hyperconvivial auquel on tient beaucoup. Avec des gens masqués et qui ne peuvent pas avoir le plaisir de partager un verre ensemble, de partager quelque chose… Non : ce n’est pas pour ça qu’on ouvre la Bouffonnerie", regrette le gérant qui s’inquiète de l’évolution de la situation.

Je pense que dans un mois il faudra constater que la pandémie est toujours là et qu’il va falloir prendre d’autres mesures.

"Là, on nous a dit qu’on fermait pour un mois. Le 13 mars, on nous avait dit qu’on fermait pour trois ou quatre semaines… Ça a duré trois mois ! Je pense que dans un mois il faudra constater que la pandémie est toujours là et qu’il va falloir prendre d’autres mesures." De son côté, Benoît Fontaine a annoncé sur le site de son restaurant-théâtre que son établissement garderait ses portes closes pour quinze jours, avant réévaluation de la situation.

JT du 16/10/2020

Les cafés et restaurants sont contraints de fermer pour un mois

Bénédicte Alié

Retrouvez l'article original sur RTBF