Ganshoren 1083

8 activités incontournables à vocation féministe en Wallonie et à Bruxelles

Il y en a partout : à Bruxelles, Mons ou Liège, de nouvelles propositions ou des festivals historiques, petits ou grands, mixtes ou non, sérieux ou un peu moins, vous allez avoir l’embarras du choix dans les jours qui viennent. Petit tour d’horizon des événements féministes de cette rentrée pour pouvoir se retrouver dans cette jungle de plus en plus foisonnante et exaltante.

10/09 : Margaret Atwood en live avec Passa Porta

Faut-il encore présenter “La Servante écarlate”, le livre de Margaret Atwood devenu une des plus grandes séries de ces dernières années ? 34 ans après la parution de cette oeuvre dystopique, l’autrice en présente la suite intitulée “Les Testaments”. L’histoire se déroule quinze ans après celle de Defred et Margaret Atwood dit s’être inspirée du monde dans lequel nous vivons pour l’écrire.

Cette présentation qui se fera au National Theatre de Londres sera retransmise en direct dans plus de 1000 cinémas à travers le monde. En Belgique, cet honneur revient à Passa Porta qui organise la projection au Cinema Palace le mardi 10 septembre.

Infos : passaporta.be

14/09 : Rencontre "Paroles de Femmes" à la Fête de la BD

Depuis 2010, la Fête de la BD organisée par l’Office du tourisme de Bruxelles accompagne la rentrée des classes et accueille sur un week-end plus de 100.000 visiteurs. Cette année, avec l’aide de Ladyfest BXL et des éditions Casterman, une conférence est consacrée à trois autrices contemporaines.

Parmi elles, Aude Mermilliod a créé “Il faut que je vous le dise”, BD largement saluée par la critique à sa sortie en mai dernier et où elle traite d’avortement. Réappropriation du corps, regard sur le monde sous un prisme trop souvent absent, cette tendance chez une nouvelle génération d’artistes à “dépasser la honte” serait bien marquée dans la bande dessinée actuelle selon Focus Vif ou encore Slate. Il en sera sans doute question le samedi 14 septembre à Bozar.

Infos : fetedelabd.brussels

Du 15 au 17/09 : Pratiques de survie en milieu culturel à La Bellone

Culture-égales, association née au sein du groupe F(s), organise à la mi-septembre un événement non-mixte pour développer des outils de survie féministes et antiracistes dans le milieu culturel belge. Du dimanche 15 au mardi 17 septembre à La Bellone, toutes les personnes s’identifiant comme femme sont conviées à des ateliers et conférences (certaines performées) de haut vol. Ainsi, la conférence de lancement consacrée au langage inclusif sera animée par Éliane Viennot, professeuse émérite de littérature française et autrice d’ouvrages de référence sur le sujet.

Ensuite, passage aux exercices pratiques avec un média-coaching ou encore des cours d’auto-défense. Des groupes de parole et des permanences permettront aux femmes de se mettre en réseau et d’avancer ensemble. Des séances réservées aux femmes racisées sont aussi prévues.

Infos : Pratiques de survie en milieu culturel

Du 22 au 28/09 : Ramène ta culotte Fest.

Toestand est une association basée à Bruxelles qui utilise les bâtiments abandonnés pour en faire des centres socio-culturels temporaires et autonomes. Ils occupent notamment l’Allée du Kaai en face de Tour & Taxis, la place Marie Moskou à Saint-Gilles ou encore BiestebroekBis à Anderlecht. Et, puisque les espaces sont aussi des enjeux féministes, ils ont décidé de les utiliser pour discuter de ce qu’est être femme en ce monde et aujourd’hui.

Ramène ta culotte est ainsi la première édition collaborative (comme toujours, chez Toestand, le tissu associatif est impliqué) et transgressive d’un festival qui, on l’espère, n’en est qu’à ses débuts. La participation est “prix libre” ou “au chapeau” pour soutenir les artistes. À ne pas manquer : la pièce Speculum de Delphine Biard, Flore Grimaud, Caroline Sahuquet sur la gynécologie ou la rencontre avec Juliette Rousseau, autrice de l’important essai “Lutter ensemble” (éditions Cambourakis). Et, bien sûr, n’oubliez pas d’amener votre culotte à customiser !

Infos : Ramène ta culotte Fest.

Du 23/09 au 08/10 : “Pour qui tu me prends ?” à Mons

Mons Arts de la scène (Mars) consacre son début de saison à la thématique du genre. Quelle bonne idée ! Leur programme est varié et exaltant. Les masculinités seront mises en question avec la journaliste française Victoire Tuaillon, tenancière d’un podcast indispensable sur le sujet (à découvrir d’urgence pour ceux et celles qui ne le connaissent pas encore) : Les couilles sur la table. La comédienne Isabelle Bats revient sur sa vie de femme dans “Girl/Fille” tandis que le metteur en scène Clément Thirion propose “Pink bloys and Old Ladies” où l’on suit un jeune garçon qui décide d’aller en robe à l’école.

À ne pas manquer avec les enfants le dimanche 6 octobre : la drag-queen Jessie Jess lira trois histoires aux enfants. Une sélection de 200 ouvrages de littérature jeunesse est également mise à la disposition des parents. Accessible dès 5 ans.

Infos : surmars.be

26/09 : La place des femmes dans le secteur musical avec Scivias

Pour résorber le déficit de parité dans la musique, Scivias s’est constitué l’an dernier pour rassembler les lieux et les artistes du secteur et avancer concrètement sur la question. Quels objectifs se fixer ? Comment y arriver ? À l’occasion de la sortie de son premier rapport sur l’état de la situation, Scivias vous invite à l’Atelier 210 à un débat et une soirée festive. De quoi réfléchir avec les pionnières de la question et décompresser en compagnie de fantastiques musiciennes.

Infos : scivias.be

28/09 : Venue de Mona Chollet à la Cinematek

En septembre dernier, les féministes redécouvraient avec ferveur la figure ancienne de la sorcière grâce à la journaliste Mona Chollet, autrice de “Sorcières : La puissance invaincue des femmes”. Un carton en Belgique et en France. Mona Chollet viendra parler de son livre, en compagnie de la journaliste féministe Titiou Lecoq le samedi 28 septembre à la Cinematek.

L’institution, pour explorer la thématique, propose jusqu’à fin novembre un panorama de la représentation des sorcières au cinéma. À ne pas manquer : les débuts d’une Björk païenne dans les landes islandaises ou “La fiancée du pirate” (1969) de la réalisatrice Nelly Kaplan.

Infos : CINEMATEK. be

Du 10 au 26/10 : Voix de femmes à Liège

C’est sans doute le festival le plus ambitieux de cette sélection. La 14e édition de Voix de femmes assume de “Dé/Ranger”. Un thème qui se déclinera en musique, projections, ateliers, rencontres, littérature, expo, création sonore et théâtre. Pointons la venue de Laura Nsafou, autrice de “Comme un million de papillons noirs”, le concert de l’artiste inuit Tanya Tagaq, la carte blanche à la metteuse en scène Line Guellati sur la maladie mentale ainsi que la création sonore “Brûler dedans / brûler dehors” autour du monde du travail. On en reparlera !

Infos : voixdefemmes.org

Charline Cauchie