Berchem-Sainte-Agathe 1082

Green Friday : 6 idées pour consommer plus écologique et responsable

Tout droit venu de France, le Green Friday est une initiative lancée en réaction au Black Friday. Leur but est de lutter contre la surconsommation qu’engendre ce jour aux réductions folles. Vivre Ici vous propose de découvrir 6 moyens d’intervenir dans ce combat.

Acheter signifie jeter ! Par différents moyens, il est possible de diminuer son empreinte écologique et favoriser une économie circulaire. L’objectif du Green Friday est de permettre une prise de conscience sur ce genre de pratique du Black Friday et son impact. Mais surtout démontrer au public que des alternatives de consommation plus durables existent et qu’il est possible d’agir à son échelle.

Découvrez comment soutenir le mouvement.

1. Les petits gestes du quotidien

Il n’est pas forcément nécessaire de devoir acheter ou penser autrement. On peut adopter d’autres formes d’habitudes dans notre quotidien font du bien à la planète.

Par exemple : l’eau du robinet plutôt que de l’eau en bouteille. Ca coûte moins cher et ça a un impact sur la production de plastique, le transport…

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, laver sa vaisselle à la main n’est pas très écologique. Privilégiez le lave-vaisselle, à condition d’utiliser un programme et un détergent écologique.

Pour faire ses courses, de nombreuses options s’offrent à vous pour les transporter : le sac jetable en plastique, le sac en plastique biodégradable, le sac en papier ou le sac réutilisable, qui reste sans conteste le plus écologique.

2. Utiliser les jardins partagés ou l’agriculture urbaine communautaire

Pour consommer plus sain, on veut souvent faire pousser soi-même. Si vous vivez en ville, ce n’est pas toujours facile. La solution, ce sont les jardins partagés et l’agriculture communautaire qui permettent aux citadins de profiter de fruits et légumes cultivés par eux-mêmes. Un lieu de rencontre, un lieu de partage mais surtout un lieu qui permet d’éviter la grande distribution.

Ayez la main verte !

3. Utiliser des plateformes de prêts

De plus en plus de plateformes mettent en place un système de prêt. Ce genre de plateforme se soucie et s’engage d’agir pour l’environnement. Tournevie à Molenbeek, par exemple, met à disposition une large gamme d’outils en prêt pour un abonnement annuel de 40€ par individu ou 20€ mensuel. Une idée écologique qui évite d’acheter des outils coûteux qui vont être utilisés deux ou trois fois dans une vie et qui finiront à la déchetterie.

Autre exemple, Usitoo, une bibliothèque particulière qui propose des centaines d’objets comme bottines de ski, vélo, bancs, boule à facette… des objets souvent utilisées uniquement " à l’occasion ". L’objectif est de favoriser l’usage plutôt que la possession et favoriser l’économie circulaire.

4. Acheter en seconde main

Aujourd'hui, on peut tout trouver sur internet. Acheter ou vendre en seconde main, c’est donner une nouvelle vie aux articles qui auraient pu terminer à la poubelle. Pourtant, on peut y trouver des bonnes affaires, en bon état.

Mais il n’y a pas que sur internet que l’on peut trouver la perle rare. Les Ressourceries ont pour objectif de collecter des biens, et leur remise en état et en circulation. On retrouve généralement du mobilier, des bibelots, de la vaisselle, de l'électroménager, des ordinateurs, des vêtements. En bref: un condensé du nécessaire. De quoi refaire son intérieur et son look à petits prix !

Adoptez le reflexe seconde main, c’est bon pour la planète.

 

5. Favoriser les producteurs locaux

Acheter des produits qui proviennent directement du fermier d’à côté, joue aussi un rôle. Les producteurs locaux proposent des produits frais, bio et fabriqués maison

Moins de transport, moins de déchet, et surtout moins de consommation dans la grande distribution !

6. Acheter dans une épicerie en vrac

Local, bio et zéro déchet, c’est ce que proposent de nombreuses épiceries en vrac. Ce genre d’épicerie a mis en place un système qui évite le gaspillage. Les clients achètent leur produit avec leurs propres contenants réutilisables. Que ce soit des sacs en tissus, des bocaux, tout objet est le bienvenu tant qu’il respecte l’environnement et diminue les déchets.

Le phénomène se repend de plus en plus dans toute la Belgique. Pas d'excuse donc pour ne pas vous rendre dans une des épiceries en vrac. Jetez un coup d’œil à la carte interactive pour en trouver une près de chez vous.