Berchem-Sainte-Agathe 1082

Gilets jaunes: à quoi s'attendre à Bruxelles ce 30 novembre?

Sur les réseaux sociaux l'appel des gilets jaunes à manifester ce vendredi 30 novembre à Bruxelles se fait entendre.

Au micro de la RTBF, certains déclaraient d'ailleurs qu'ils allaient tout de même se rendre à la capitale pour faire entendre leur mécontentement. Alors à quoi s'attendre ? Quels seront les lieux visés ? Malgré la multitude d'informations divergentes sur les différentes plateformes, tentative de bilan des actions à prévoir à Bruxelles.

Les lieux de rassemblement

Sur les réseaux sociaux plusieurs événements appellent à manifester dans différents lieux de la capitale. Il s'agit d'informations partielles et dans certain cas contradictoires mais plusieurs lieux sont cités : 

  • Le croisement rue de la loi et de l'avenue des arts : un premier événement appelle à se rencontrer sur la rue de la loi au niveau de la station Arts-Lois. 
  • La place de la monnaie : un autre événement appelle lui à se rencontrer sur la place de la monnaie. Les manifestants devraient ensuite se diriger vers la rue de la loi. 
  • Devant le siège de RTL : d'autres gilets jaunes appellent à bloquer le siège de RTL à Schaerbeek et d'autres médias. 

Pas de gilets jaunes visibles avant les actions

Parmi les manifestants, consigne a été donnée de ne pas mettre son gilet jaune avant le début des actions. D'autres donnent certaines recommandations. Par exemple, le port de lunette de piscine pour se protéger des potentiels gaz lacrymogènes que la police utiliserait ou encore d'emporter des vêtements de rechange dans un sac en plastique fermé, en cas d'utilisation de l'autopompe.

Nul ne sait donc exactement l'ampleur qu'auront ces nouvelles mobilisations mais sur les réseaux sociaux, elles semblent déjà être en train de s'organiser via différents co-voiturages ou des groupement dans les trains. Pour rappel, cette manifestation avait été autorisée en lien avec la police avant d'être annulée ce lundi. Le cahier des charges fixés par la police étant jugé trop contraignant. 

 

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF