Molenbeek-Saint-Jean

On disait de Molenbeek que c'était le "Petit Manchester" ! La commune logée le long du canal de Charleroi a été le centre des activités manufacturières et commerciales de la capitale, d'où son surnom. Ce n’est qu’au 20e siècle que cette activité s'est effondrée pour finalement se déplacer vers le canal de Willebroek.

C'est une commune en permanente ébullition qui offre deux visages très contrastés. Dans sa partie basse, les quartiers populaires se sont développés. C'est là que se sont installées le plus souvent les communautés émigrées. L'autre partie de la commune offre un cadre urbanistique plus récent et plus résidentiel, bordé d’espaces verts.

Le cinéma belge va faire son apparition dans une des chaussées les plus connues de Molenbeek-Saint-Jean. C’est donc chaussée de Gand dans les studios du Karreveld que le cinéma belge prend vie. Ancien domaine agricole transformé en parc, le Karreveld est une ferme-château qui sert aujourd’hui de salle événementielle.

La troupe de danse de la communauté française, Charelroi/Danses, est aujourd’hui installée dans une ancienne raffinerie sucrière. Le bâtiment a tiré son nom de son ancienne activité : La Raffinerie.

Dans le quartier, ce n’est pas le seul immeuble industriel qui a subi des rénovations et qui a été réaffecté à des activités culturelles. Le Musée bruxellois de l’industrie et du travail est installé dans l’ancien siège d’une fonderie.

L. Bolly Barajas