Molenbeek-Saint-Jean 1080

Les policiers bruxellois sur les dents pour veiller au respect des distances dans les parcs

La température s'annonce clémente, voire carrément printanière dimanche.

Les autorités bruxelloises s'attendent donc à un important pic de fréquentation des parcs et espaces verts ce week-end. Si les promenades au grand air restent autorisées, et même conseillées, la police sera présente en nombre sur le terrain.

L'heure de la répression a sonné

Les 19 bourgmestres et les six zones de police sont bien décidés à faire le maximum pour que les Bruxellois tentés par une sortie dans les nombreux oasis de verdure de la capitale respectent les règles en matière de distanciation sociale et de déplacements. 

Patrouilles à cheval, surveillance par drones, présence policière accrue : les grands moyens seront mobilisés. L'arsenal répressif est conforté, estiment les bourgmestres. Les SAC (sanctions administratives communales) sont parfaitement légales. Elles peuvent atteindre les 250 euros pour une première infraction. En cas de récidive, c'est le parquet qui prend le relais, avec le risque d'une comparution devant le tribunal correctionnel. 

Uccle cartographie ses parcs

La répression n'est pas la seule manière d'appréhender la question. A Uccle, par exemple, le service "espaces verts" a cartographié l'ensemble des parcs de la commune, "parce qu'en réalité, on s'aperçoit que beaucoup d'habitants d'Uccle ne connaissent pas tous les espaces verts qui sont présents sur le territoire", explique le bourgmestre (MR) Boris Dilliès. "On a la chance d'en avoir beaucoup et, résultat, on a de fortes concentrations sur les espaces les plus connus. L'objectif de cette cartographie, c'est de faire en sorte qu'on puisse se rendre aussi dans nos espaces moins connus". 

Le Parc du Wolvendael et le Bois de la Cambre attirent en effet les Ucclois en masse, alors que des espaces verts commes les plateaux Avijl ou Engeland ou la réserve naturelle du Kauwberg restent quasi-déserts. Bref, avis aux amateurs. Mais avec prudence. 

Journal télévisé du 28/03/2020

Philippe Carlot

Retrouvez l'article original sur RTBF