Molenbeek-Saint-Jean 1080

Barbecue en ville: qu'est-ce qui est permis, qu'est-ce qui est interdit?

Il fait beau, il fait chaud... c'est le temps idéal pour un bon barbecue entre amis. Oui mais, avez-vous le droit d'en faire un sur votre terrasse ? Si vivre à la campagne à l'abri de son jardin permet de faire des barbecues sans se poser trop de question, en ville, les règlements sont plus flous.

 

1. À Bruxelles

Sur le territoire de la Ville de Bruxelles, c'est le règlement général de police (RGPT) qui prime. L'article 31 de la section "Feu et fumées" du Règlement interdit les barbecues sur la voie publique (parc y compris).  Sauf lors d'événements autorisés exceptionnellement par le bourgmestre et les pompiers.

Cette interdiction s'étend à tous les types de barbecues : jetables ou non. Si vous chercher un espace vert où faire votre barbecue en toute légalité, rendez-vous dans un camping de Bruxelles. Ou faites une demande à la commune d'Uccle qui loue des installations dans le parc communale de la Sauvagère

Le RGPT autorise dans toutes les communes de Bruxelles les barbecues dans les cours et jardins privés, s'ils ne représentent aucun danger et n’incommode pas le voisinage. La commune d'Uccle et d'Etterbeek, elles, les autorisent également sur les terrasses et les espaces assimilés aux jardins.

Attention cependant, la police ne permet pas de faire des barbecues n'importe comment. Seuls sont acceptés les fourneaux fixes ou mobiles. Les feux de camp étant prohiber.

Le règlement insiste sur les nuisances que peuvent causer les grillades entre amis : (...) il est interdit d’incommoder de manière intempestive le voisinage par des fumées, odeurs ou émanations quelconques, ainsi que par des poussières ou projectiles de toute nature.

En cas de non-respect du règlement général de police, vous risquez une sanction administrative. L'amende peut s'élever jusqu'à 250 euros.

Et sur les balcons ?

Comme le règlement général de police ne précise rien concernant les balcons, les barbecues n'y sont pas strictement interdits. Mais c'est à vous de vérifier le contenu du règlement interne à votre immeuble/location/copropriété. Nombreux sont ceux qui interdisent les barbecues en terrasse. Mais si rien n'est mentionné, vous pouvez en principe, en faire un.

La première règle à respecter est la sécurité. Votre grill ne doit pas provoquer d'incendie ou d'explosion. Optez donc pour un électrique ou au charbon de bois, nettement moins dangereux que ceux à gaz. Le gaz étant moins visible, le barbecue peut rester allumé sans le savoir et mettre en danger l'entièreté de l'immeuble s'il venait à prendre feu.

La seconde règle est de respecter le voisinage. Au quel cas, ceux-ci pourraient se retourner contre vous. Même si le barbecue est accepté dans votre immeuble, il ne doit pas causer de nuisance ou d'incommodités pour eux. Car qui dit barbecue, dit fumée et odeurs. À éviter donc, tout ce qui est allume-feu à base de pétrole et autres produits chimiques. À nouveau, privilégiez le barbecue électrique, qui ne produit pas de fumée au moment de l'allumage. Et cuisez des aliments qui en dégagent le moins possible.

Faire un barbecue sur un balcon, une terrasse, une plateforme... tout est une question de bon sens. Les règles se construisent au cas par cas. Il est évident qu'un petit balcon au premier étage d'une rue commerçante n’entraîne pas les mêmes nuisances qu'une terrasse d'un penthouse.

2. En Wallonie

La Wallonie est réglementée par le code rural, tout comme Bruxelles et la Flandre. C'est, certes une matière fédérale, mais certains articles diffèrent selon les régions.

La législation sur les barbecues est moins rigide à la campagne. Mais les règles rattachées à la sécurité et à la nuisance priment toujours. Selon le code rural, vous pouvez utiliser votre barbecue à condition que cela n'occasionne aucune gêne ou dégâts chez vos voisins.

Les règlements communaux obligent souvent à installer une distance de 3 mètres entre votre barbecue et la clôture séparative des voisins. Pour vérifier qu'il existe un arrêté communal chez vous, il suffit de vous rendre à la maison communale.

La législation en Wallonie reste stricte concernant les barbecues dans les espaces verts. Connue pour ses forêts, elle offre des endroits propices aux barbecues plain air. Mais ceux-ci sont interdits, sauf si la commune l'a expressément autorisé. Par exemple, l'article 179 du règlement communal de Namur dit : "Avec une autorisation, il est possible de camper, de faire un barbecue, de stationner un véhicule dans les espaces verts".

Tout comme pour Bruxelles, le non-respect des règles peut mener à une amende de 250 euros.

Aurore Kaiser