Ixelles 1050

VUB : des sans-papiers occupent un espace sur le campus

Plusieurs personnes sans titre de séjour en Belgique occupent depuis vendredi un réfectoire sur le campus de la Vrije Universiteit van Brussel (VUB) à Ixelles.

Ils attendent une délégation de l’université pour négocier l’occupation d’un autre espace du campus durant les prochains jours, peut-être une salle de sport, a indiqué vendredi après-midi Abdelhak Ziani de l’association Samenlevingsopbouw. Le but de l’action est de mettre la pression sur le gouvernement fédéral pour qu’il agisse urgemment en faveur d’une régularisation des sans-papiers qui sont, dans le contexte de pandémie actuel, dans une situation encore plus précaire qu’auparavant.

“Ces politiques de confinement signifient pour les sans-papiers une limitation d’accès au peu de services dont ils bénéficiaient jusqu’alors, comme les services d’aide médicale urgente et l’accueil dans des foyers et des associations. Ils ne peuvent plus accepter de mourir en silence, d’autant que le gouvernement s’obstine à refuser de les écouter“, affirme Samenlevingsopbouw dans un communiqué. “Devant cette situation problématique, et afin de préserver les vies des sans-papiers et de garantir leurs droits les plus élémentaires, nous sommes dans l’obligation de sortir de l’ombre à travers des actions de visibilité, comme les occupations des églises. À cette occasion, nous appelons à une mobilisation collective de lutte contre le vide juridique prémédité et le manque de bons sens du gouvernement“, a déclaré l’association, plaidant en faveur d’une régularisation rapide des personnes sans titre de séjour en Belgique. “Pas d’immunité collective possible sans l’inscription des personnes sans papiers dans l’État de droit“, a-t-elle insisté.

Belga, Photo : BENOIT DOPPAGNE

Retrouvez l'article original sur BX1