Etterbeek 1040

La police souhaite engager 3.000 personnes lors d’une campagne de recrutement

Pour l’occasion, une journée d’information se tenait aujourd’hui à la caserne Major Géruzet, à Etterbeek.

250 personnes intéressées par le métier de policier se sont rendues à la caserne Major Géruzet. Répartis par groupes de 25, les candidats ont pu passer des tests de personnalité et une enquête de moralité. Par la suite, les postulants ont pu poser des questions aux représentants de la Police Fédérale et de la Police Locale.

► À lire aussi | La police lance une vaste campagne de recrutement

Pour cause de restrictions sanitaires, une seule épreuve sportive fut organisée, celle du bip. Chaque candidat doit courir à chaque bip sonore qui retentit.

Avec l’adaptation et l’informatisation de certaines épreuves, les candidats sauront désormais dans un délai maximal de 18 semaines après le premier test s’ils sont sélectionnés ou non. Désormais, les candidats peuvent choisir eux-mêmes le moment du prochain test. De même que certains tests peuvent être effectués à domicile.

Via cette campagne de recrutement, la police souhaite également prôner la diversité, dans une ville bruxelloise riche par sa multiculturalité.

■ Reportage de Daphnée Fanon, Morgane Van Hoobrouck et Séverine Rondeau

Pour l’occasion, une journée d’information se tenait aujourd’hui à la caserne Major Géruzet, à Etterbeek.

Retrouvez l'article original sur BX1