Schaerbeek 1030

Plusieurs intoxications au monoxyde de carbone à Bruxelles: le vent aurait joué un rôle

Hier et cette nuit, les pompiers de Bruxelles sont intervenus sur quatre empoisonnement au monoxyde de carbone, peut-on lire dans un communiqué.

Hier et cette nuit, les pompiers de Bruxelles sont intervenus sur quatre empoisonnement au monoxyde de carbone, peut-on lire dans un communiqué. Le vent a, semble-t-il, joué un rôle en refoulant les gaz de combustion.

Le premier cas s’est déroulé dimanche vers 15h39, avenue Rogier à Schaerbeek. Le chauffe-eau dans la salle de bains a été fermé et scellé par Sibelga. Une dame enceinte et son enfant de trois ans ont été évacuées vers l’Hôpital Militaire pour une oxygénothérapie en milieu hyperbare.

Ensuite à 18h33, cette fois rue du Progrès, deux habitants se sont présentés spontanément à l’hôpital avec des fortes migraines. Il s’est avéré qu’ils étaient effectivement empoisonné par le CO. L’installation au gaz dans leur appartement a été fermée et scellée par Sibelga. Les autres logements ont été contrôlés sans déceler des soucis.

Plus tard, aux alentours de 23h49, chaussée de Wavre à Etterbeek, 11 occupants de la maison ont été évacués. L’installation de toute la bâtisse a été fermée et scellée. 4 personnes du 1èr étage (où les valeurs les plus élevées ont été mesurées) ont été transportées à l’hôpital.

Enfin, le dernier empoisonnement s’est déroulé lundi vers 00h25 à Molenbeek, rue d’Osseghem, dans un appartement de trois étages. Le chauffe-eau dans la salle de bains a été fermé et scellé par Sibelga. Quatre personnes (dont deux enfants) ont été évacuées vers l’hôpital.

Rédaction

Retrouvez l'article original sur BX1