Ville de Bruxelles 1000

Une pétition pour renommer la Journée Internationale des Femmes

L'association STEP ( Sensibilisation à la Tolérance via l'Education Permanente) lance une pétition citoyenne adressée à l'ONU pour demander que le mot "Droits" soit ajouté dans l'appellation 'Journée Internationale des femmes" du 8 mars.

La journée du 8 mars est officiellement appelée par l'ONU la "Journée Internationale des Femmes". Une appellation qui ne plait pas à l'association STEP. Cette appellation erronée " mène à de nombreuses dérives commerciales, certaines marques offrant des rabais sur les sous-vêtements féminins ou sur l'électroménager, par exemple. Certaines personnes sont persuadées qu'il s'agit de célébrer les femmes, de leur offrir cadeaux et chocolats."

Une journée de sensibilisation et non de célébration

Le 8 mars devrait être vu comme un rappel que les droits de la moitié de la population mondiale ne sont pas respectés, que les femmes se heurtent, encore et toujours, à des injustices, des discriminations et des harcèlements en raison de leur sexe. Le 8 mars est une journée de sensibilisation à ces problématiques, et non une journée de célébration des femmes.

Pour cette raison, l'association STEP a lancé une pétition citoyenne directement adressée à l'ONU pour demander que le mot "Droits" soit ajouté et que cette journée devienne la "Journée Internationale des Droits des femmes".

A l'heure d'écrire ces lignes la pétition rassemblait 992 signatures.