Ville de Bruxelles 1000

Un gigantesque centre pour aider les toxicomanes verra le jour à Bruxelles d'ici cinq ans

C'est le Ministre-Président bruxellois Rudi Vervoort qui l'annonce ce jeudi matin dans Le Soir.

Un budget est désormais prévu : cinq millions pour l'infrastructure, plus cinq millions par an de frais de fonctionnement. Au total, ce centre ferait appel à 85 travailleurs spécialisés.

De l'ambition donc pour ce centre intégré de traitement des dépendances, dont on parle depuis plusieurs années et qui va se concrétiser.

Concrètement, les toxicomanes pourront y trouver notamment une maison médicale spécialisée et un centre d'hébergement d'urgence. Dans une optique de réduction des risques, seront disponibles un comptoir d'échanges de seringues, et - à terme - une salle de consommation d'héroïne médicalisée.

L'enjeu, dit le Ministre-Président, c'est de considérer "la problématique des drogues non plus sous l'angle du droit pénal, mais de la santé publique".

Ce centre d'aide aux toxicomanes devrait être opérationnel en 2023. Il sera situé près de Tour & Taxis, le long du canal. A proximité donc de plusieurs lieux de consommation reconnus comme difficiles.

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF