Ville de Bruxelles 1000

Stade national : Courtois et Vanhengel refusent nos interviews mais s’expriment (en chanson) sur les réseaux sociaux

Le Premier échevin de la Ville de Bruxelles et échevin des Sports Alain Courtois (MR), figure de proue du projet de stade national, a fait part de sa déception et de son amertume face à l’échec de la candidature de Bruxelles pour accueillir des matches du championnat d’Europe de football en 2020.

Le Premier échevin de la Ville de Bruxelles et échevin des Sports Alain Courtois (MR), figure de proue du projet de stade national, a fait part de sa déception et de son amertume face à l’échec de la candidature de Bruxelles pour accueillir des matches du championnat d’Europe de football en 2020. Dans sa propre séquence “La minute Courtois”, il s’exprime et cite Johnny Hallyday.

“Après 30 ans, on en est toujours au même point. Rénovation par le public: NIET. Nouveau stade en partenariat avec le privé: NIET. Belgique, où est donc passée ton ambition? “, a commenté M. Courtois sur Twitter, alors que la Ville s’était contentée d’un communiqué laconique prenant acte de la décision de l’UEFA. Le projet de stade national sur un terrain de la Ville de Bruxelles en territoire flamand (Grimbergen), sur le parking C du plateau du Heysel, avait été critiqué jeudi matin par le chef de file des réformateurs à Bruxelles, le ministre fédéral Didier Reynders, candidat déclaré à la présidence du gouvernement bruxellois.

Ce vendredi, c’est à nouveau sur les réseaux sociaux qu’Alain Courtois s’est exprimé, refusant toutes nos demandes d’interview, l’échevin MR a consacré sa séquence “La Minute Courtois” au dossier du stade national, “On peut m’attaquer, on peut me diminuer, on peut m’insulter, mais je me suis battu pendant des années pour qu’il y ait ce stade (…) vous pouvez tout me dire (…) j’ai essayé depuis 1987 d’avoir un stade pour ce pays (…) peu m’importe qu’il soit public, privé”. Et c’est en citant Johnny Hallyday qu’il poursuit “Comme dirais Johnny, il faut continuer à vivre, vivre, être vivant disait-il, mois je reste partisan d’un stade, il faut continuer à espérer, à vivre, à avoir des projets (…) vivre pour le meilleur”. La vidéo a déjà été partagée de nombreuses fois sur les réseaux sociaux, non sans une pointe d’ironie. Elle est à voir ici :

Quant au ministre bruxellois des finances et du budget Guy Vanhengel (Open VLD), aussi l’un des grands défenseurs du projet, c’est sur sa page Facebook qu’il a partagé une chanson de Ramses Shaffy intitulée We Zullen Doorgaan (Nous continuerons).

(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = 'https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v2.11'; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);}(document, 'script', 'facebook-jssdk'));

Eurostadion.

Publié par Guy Vanhengel sur jeudi 7 décembre 2017

Avec Belga

The post Stade national : Courtois et Vanhengel refusent nos interviews mais s’expriment (en chanson) sur les réseaux sociaux appeared first on BX1.

Retrouvez l'article original sur BX1