Ville de Bruxelles 1000

Se faire un rail dans un resto bruxellois?

A priori, Le restaurant l'Osteria Romana à Bruxelles a tout d'un établissement italien des plus classiques. Pourtant, il propose un petit supplément plutôt étonnant. Si l'une de ses spécialités reste la carbonara romaine, le restaurant propose également un "grammo de felicità", un dessert...à sniffer.

"On a pris un miroir, des billets de 50 dollars et on les présente comme il faut", explique le chef Filippo La Vechia. Rien d'illégal dans la démarche puisqu'il s'agit tout simplement de cacao à renifler. Un "chocolate shooter" conçu par le chocolatier belge Dominique Persoone. Avec ce dessert provocateur, les patrons souhaitent surtout sensibiliser les clients au problème de la drogue.

Si vous souhaiter tenter l'expérience, il vous en coûtera 6 euros pour un gramme. L'argent est ensuite reversé à une association qui aide les toxicomanes. Avec son "gramme de bonheur", Filippo espère sensibiliser ses clients à la problématique. "Dans la vie, avec les mêmes gestes, on peut faire quelque chose de mauvais ou de positif", explique-t'il.

"C'est un peu limite, on le sait. Mais ce n'est pas pour manquer de respect à des personnes qui ont un souci. C'est pour aider un peu et pour ne pas cacher un problème qui est évident, qui existe bel et bien", conclut le chef.

En Europe, la cocaïne est la deuxième drogue la plus consommée tandis que l'overdose de drogues représente 4% de décès chez les 15-39 ans. Selon l’Observatoire européen des drogues et toxicomanies (EMCDDA), la Belgique reste l'un des pays européens ou la consommation demeure la plus élevée.

 

 

RTBF Info