Ville de Bruxelles 1000

Parallèlement au boom des trottinettes électriques, celui des accidents… de trottinette

Les trottinettes électriques connaissent un grand succès depuis l'année dernière et l'apparition de plusieurs sociétés qui les proposent en libre-service.

Il faut dire qu'elles sont pratiques : rapides, peu encombrantes, et pas trop lourdes. Mais avec ce succès, les services d'urgence des hôpitaux reçoivent aussi des victimes d'accidents de trottinette à la pelle. 

Aux cliniques de l'Europe, à Etterbeek, on est aux premières loges. Elles sont situées juste à côté du quartier européen, où les trottinettes électriques ont la cote.

"Quotidiennement, on a des gens qui nous sont amenés ou bien qui consultent spontanément suite à des chutes à trottinette électrique. Et ces chutes sont beaucoup plus fréquentes qu'avec un vélo, explique Dr. Paule Denoël, cheffe du service des urgences. On constate principalement des fractures au niveau des poignets ou des clavicules. Aux chevilles aussi."

Les trottinettes électriques ont de petites roues rigides. A grande vitesse, la moindre bosse ou bordure peut faire valser son passager par terre. "Dans 90% des cas, ce sont des accidents unilatéraux: ce sont des chutes, confirme Benoit Godart de l'institut Vias pour la sécurité routière.

D'où ces quelques conseils d'utilisation : "Un: bien s'équiper, avec un casque. Si possible fluo. Deux: respecter à la lettre les limitations de vitesse. Il ne faut certainement pas dépasser les 25 km/h car vous êtes rapidement à terre en cas de défaut dans la chaussée. Trois: être concentré à 200% !"

Il n'existe pas de statistiques sur les chutes en trottinettes à Bruxelles. Vias veut néanmoins continuer à encourager leur développement, en raison de leur grande utilité dans la ville.

Barbara Boulet

Retrouvez l'article original sur RTBF