Ville de Bruxelles 1000

Les juges de la jeunesse de Bruxelles réclament des renforts : “Cela fait des années que ça dure”

Les juges de la jeunesse du tribunal de Bruxelles ont envoyé mardi dernier un courrier au ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) pour dénoncer leur manque d’effectifs et menacer de libérer les mineurs délinquants dès le 29 juin.

“À défaut de renfort immédiat de personnel, nous serons contraints, dès le 29 juin, de prioriser la prise en charge des mineurs en danger, sans plus pouvoir assumer celle des mineurs délinquants qui nous seraient déférés”, avaient lancé les juges de la jeunesse du tribunal de Bruxelles dans un courrier adressé à Koen Geens et révélé mardi dernier par la DH. Ces juges déplorent en effet un manque de greffiers et d’employés depuis plusieurs années, mais leurs précédentes actions, qui datent depuis 2015, n’ont pas été suivies d’effets à leurs yeux. Selon ce courrier, il manque actuellement cinq greffiers sur un total de quatorze.

Des arrêts de travail de 59 minutes chaque jour sont également menés depuis le début de la semaine pour faire entendre les revendications des institutions judiciaires.

Le ministre de la Justice assure que le dossier avance et que les recrutements se poursuivent “lentement” : “55 recrutements sont toujours en cours pour le tribunal francophone, dont un grand nombre de greffiers”, dit-il. Tous les postes ne risquent toutefois pas d’être remplis suite à ces recrutements.

■ Reportage de Thomas Dufrane, Camille Dequeker et David Ferral.

Les juges de la jeunesse du tribunal de Bruxelles ont envoyé mardi dernier un courrier au ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) pour dénoncer leur manque d’effectifs et menacer de libérer les mineurs délinquants dès le 29 juin.

Retrouvez l'article original sur BX1