Ville de Bruxelles 1000

Les agriculteurs et producteurs laitiers manifestent à Bruxelles

Près de 500 agriculteurs sont attendus à proximité du rond-point Schuman, à partir de 13h.

Près de 500 agriculteurs sont attendus à proximité du rond-point Schuman, à partir de 13h. Quelque 200 producteurs de lait venus des pays baltes manifestent eux, depuis 11h. Ils revendiquent une égalité de traitement dans les tous les pays de l’Union européenne.

Les agriculteurs protestent contre la réduction de l’enveloppe budgétaire de la PAC (la politique agricole commune) à partir de 2021. Il s’agit d’une mobilisation statique. Celle-ci a lieu en marge d’un sommet européen.

Du côté des producteurs de lait : “Même si la situation est moins catastrophique qu’il y a 10 ans, dans chaque pays européen, les agriculteurs courent après un prix du lait qui couvre les coûts de production et procure un revenu correct“, explique Guy Francq, président du groupement belge des producteurs de lait (MIG). Tant que ce déficit persistera, les producteurs resteront tributaires de subventions. Celles-ci varient cependant entre les pays membres de l’Union européenne.

En 2017, par exemple, les agriculteurs baltes ne percevaient que 54 à 60% de la moyenne européenne des paiements directs. “Les paiements directs sont plus bas, mais nos produits doivent répondre aux mêmes exigences“, situe Jonas Vilionis, président de l’association lituanienne des producteurs de lait (LPGA), cité dans un communiqué. “Nos agriculteurs doivent respecter les mêmes normes de protection de l’environnement, de bien-être animal et de sécurité des aliments que les producteurs des autres pays membres de l’UE, sans être indemnisés en conséquence.”

Le European Milk Board (EMB), organisation faîtière des producteurs de lait européens, dont est membre le MIG, soutient les revendications des fermiers baltes. Le MIG rappelle qu’en Belgique, le prix du lait actuel, autour de 0,32 euro, ne permet toujours pas de couvrir les coûts de production et assurer un revenu décent à l’agriculteur. “Il faudrait 0,45 euro pour ce faire. Nous comblons cette différence entre autres en proposant un lait équitable. Nous encourageons les autres pays membres à mettre sur pied un label similaire“, propose Guy Francq, agriculteur à Deux-Acren.

Les producteurs de lait étaient rassemblés petite rue de la Loi et la manifestation n’engendrait donc pas d’embarras de circulation majeur. Vers 11h00, quatre tracteurs étaient déjà postés sur le rond-point Schuman. Une centaine d’autres doivent les rejoindre en début d’après-midi à l’initiative de la Fédération wallonne de l’agriculture. La Fwa entend défendre le budget de la Politique agricole commune alors qu’un sommet européen se tient jeudi et vendredi à Bruxelles. Comme pour tout sommet européen, le tunnel Reyers en direction du centre est fermé depuis 11h30. Depuis 12h30, tout le quartier Schuman est fermé.

Avec Belga 

►Les détails, avec Aurélie Vanwelde, dans Toujours + d’Actu

Près de 500 agriculteurs sont attendus à proximité du rond-point Schuman, à partir de 13h.

Retrouvez l'article original sur BX1