Ville de Bruxelles 1000

Le KBR museum invite les citoyens à découvrir un trésor national

Vendredi, le KBR museum ouvrira ses portes, invitant le public à découvrir un trésor national caché depuis 600 ans : la bibliothèque des ducs de Bourgogne et sa fabuleuse collection de manuscrits du XVe siècle.

Avec l’ouverture de ce nouveau musée, KBR, la Bibliothèque nationale, participe à la relance de la vie culturelle et s’affirme comme pôle culturel bruxellois incontournable

En raison des mesures sanitaires liées à la crise du Covid-19, pas plus de cinquante visiteurs par heure seront admis dans les 1 500 m2 du musée. C’est dire que ceux-ci bénéficieront de conditions idéales pour découvrir cette collection d’exception, qui rassemble près d’un tiers des 900 volumes de la bibliothèque créée par le duc de Bourgogne Philippe le Bon (1396-1467)

Cette collection, qui compte comme joyaux les célèbres Chroniques de Hainaut et les Conquestes et croniques de Charlemaine, n’était jusqu’à présent consultable que par les seuls scientifiques. KBR a décidé de la rendre accessible au grand public et de raconter l’histoire de ces livres et l’époque qui les a vus naître, en cinq langues (français, néerlandais, anglais, allemand et espagnol) et avec trois profils de visite (« découverte », « approfondie » et « ludique »)

L’ouverture du KBR museum s’inscrit dans la nouvelle stratégie de KBR : l’institution ne se contente pas de conserver notre patrimoine culturel, comme le reflète son slogan « Protégeons le temps », mais elle entend aussi s’ouvrir au public le plus large, aussi bien en ligne que sur place. KBR devient ainsi un véritable « pôle culturel » en plein cœur de Bruxelles

Er-Rami Samia

Retrouvez l'article original sur BX1