Ville de Bruxelles 1000

Fabian Maingain (DéFI) : “Filiation ne veut pas dire succession. Donc, non, je ne serai pas candidat à la présidence”

Fabian Maingain (Défi), échevin des affaires économiques à la Ville de Bruxelles et ancien député Défi du Parlement bruxellois, a répondu au questions de Jean-Jacques Deleeuw dans l’Interview ce mardi à 12h45 sur BX1.

Fabian Maingain (Défi), échevin des affaires économiques à la Ville de Bruxelles et ancien député Défi du Parlement bruxellois, a répondu au questions de Jean-Jacques Deleeuw dans l’Interview ce mardi à 12h45 sur BX1.  

Ce mardi, les nouveaux députés vont prêter serment au Parlement bruxellois. De son côté, Fabian Maingain n’y siégera plus. Il quitte le Parlement bruxellois où il a occupé le poste de député pendant cinq ans. Un départ qui lui laisse un pincement au cœur?

“Cela a été cinq très belles années. C’est aussi un grand moment de joie pour moi car c’est finalement le triomphe et l’accomplissement du projet que j’ai porté de décumul et donc je ne m’étais pas représenté à une place éligible parce que je voulais m’appliquer ce décumul de manière volontaire, parce que je voulais faire en sorte qu’un renouvellement puisse avoir lieu dans nos instances. Donc, je suis très heureux de voir une nouvelle génération et de nouveaux députés arriver à ce Parlement bruxellois”, affirme l’ancien député Défi. Il estime que son relais sera très bien assuré par Marie Nagy qui est “quelqu’un de conviction, de terrain, qui connait ses dossiers”.

Depuis les élections du 26 mai, Défi a perdu des plumes, notamment deux sièges à la Région bruxelloise. Le parti doit-il se réinventer?

Pour Fabian Maingain, il faut d’abord laisser à la nouvelle génération l’occasion de faire ses preuves. Il cite par exemple François De Smet et Sophie Rohonyi. “Je considère que dans une campagne où effectivement deux figures historiques, dont on peut saluer le travail et la volonté de s’appliquer le décumul, Didier Gosuin et Olivier Maingain n’étaient plus des figures de proue, mainteneur deux sièges au Parlement fédéral et quasiment maintenir nos députés et notre représentation à la Région bruxelloise, même si c’est vrai nous perdons deux sièges, c’est une belle réussite du renouvellement que nous avons été capables de faire”, se réjouit-il.

Qui succédera à la présidence d’Olivier Maingain auprès de Défi?

“Filiation ne veut pas dire succession. Donc, non, je ne serai pas candidat à la présidence”, annonce le fils du président actuel.

► Retrouvez L’Interview du lundi au vendredi à 12h45 sur BX1.

Fabian Maingain (Défi), échevin des affaires économiques à la Ville de Bruxelles et ancien député Défi du Parlement bruxellois, a répondu au questions de Jean-Jacques Deleeuw dans l’Interview ce mardi à 12h45 sur BX1.

Retrouvez l'article original sur BX1