Ville de Bruxelles 1000

Expulsion reportée de sans-papiers d’un bâtiment FGTB : les habitants dénoncent la communication du syndicat

Alors que la FGTB annonçait, samedi, le report de l’expulsion des sans-papiers habitant dans un de ses bâtiments, rue Joseph Stevens, les habitants de la maison dénoncent la communication du syndicat.

Nous vous l’annoncions hier : la FGTB accordait aux sans-papiers vivant dans son bâtiment, rue Joseph Stevens, un délai supplémentaire quant à leur expulsion : ceux-ci étaient sommés de quitter le bâtiment prochainement, un délai désormais fixé au mois de juin.

► Interview de Thierry Bodson, président de la FGTB : une solution trouvée quant à l’ordre d’expulsion de sans-papiers

Du côté des habitants, si on se réjouit de la prolongation de ce délai, on dénonce cependant le fait que l’information ait été communiqué par voie de presse, et que tout dialogue soit rompu depuis des mois avec la FGTB. Aucun document officiel actant la décision de la FGTB n’est parvenu aux habitants, qui craignent donc que l’expulsion ait quand même lieu à la première date prévue.l l

 

■ Interview de Naël Daibes, porte-parole des habitants, par Arnaud Bruckner

Alors que la FGTB annonçait, samedi, le report de l’expulsion des sans-papiers habitant dans un de ses bâtiments, rue Joseph Stevens, les habitants de la maison dénoncent la communication du syndicat.

Retrouvez l'article original sur BX1