Ville de Bruxelles 1000

Des musiciens professionnels à l’Hôpital militaire, au chevet des patients

Des musiciens professionnels se sont rendus mardi au chevet des patients de l’Hôpital militaire de Neder-over-Heembeek.

Des musiciens professionnels se sont rendus mardi au chevet des patients de l’Hôpital militaire de Neder-over-Heembeek. Ils ont joué pour les patients des soins intensifs et du service des grands brûlés.

Cette initiative, nommée MusIC, est née d’une collaboration entre les associations belges des grands brûlés. A son origine, Willem Wittenberg, infirmier au centre des grands brûlés de l’Hôpital militaire, et Bo Van den Bulcke, psychologue à l’UZ Gent. Cette volonté d’amener des musiciens dans le service de soins intensifs est née d’une expérience personnelle de l’infirmier : “Lorsque mon père a fait un AVC en 2017, nous lui avons joué des morceaux de musique pour stimuler son cerveau. On a rapidement vu une réaction sur son visage et à sa respiration. Je voulais proposer cela à d’autres personnes“, explique-t-il à l’agence Belga.

Selon Bo Van den Bulcke, ce genre d’activités “allège les désagréments physiques et émotionnels du séjour“. Cela permet, en effet, de “prévenir les désagréments d’une expérience stressante comme une admission en soins intensifs, qui laisse des traces tant physiques et mentales” ou “syndrome d’après-soins intensifs” (PICS en anglais).

MusIC compte aujourd’hui  une dizaine de musiciens professionnels, qui se rendent deux fois par semaine aux soins intensifs et au centre des grands brûlés. Il ne s’agit pas d’un concert, puisque les musiciens s’installent directement au chevet des patients, et adaptent le tempo de la musique à leurs réactions.

Arnaud Bruckner – Photo : Belga / Bruno Fahy

Retrouvez l'article original sur BX1