Ville de Bruxelles 1000

Bruxelles, nouvelle capitale de la danse ? "Les danseurs belges ont le feu!"

On parle souvent des artistes belges qui cartonnent dans la musique.

.. moins de ceux qui cartonnent dans la danse. Pourtant, Bruxelles n'est pas en reste !

De nombreux talents se font remarquer à l'étranger. A commencer par l'une des étoiles montantes du hip-hop, le groupe The Revolutionary.

"Bruxelles est en train de devenir une plaque tournante"

Ce groupe 100% belge a fait sensation au concours La France a un incroyable talent avec cette chorégraphie sur le cancer, reproduite ici à l'Urban Center avec le cube original conçu par Talina Jager.

"Nous sommes arrivés en finale, et avons terminé troisième, alors que la Belgique ne pouvait même pas voter. On est hyper content de notre prestation" sourit Max De Boeck, co-fondateur de The Revolutionary.

Ca a permis à la France de tourner un œil vers la Belgique et de voir qu'il y avait du potentiel

"Il y a de plus en plus de talents. Dans quelques années, Bruxelles va sans doute devenir une plaque tournante de la danse, comme Paris, Londres ou même Los Angeles" explique Max. "Les danseurs belges ont quelque chose de particulier" ajoute Aurel. 

Les danseurs belges ont le feu. Pour représenter notre petit pays face à la France ou l'Angleterre, on se donne encore plus que les autres. C'est cette énergie qui fait que le danseur belge a sa petite touche.

Buzz et coups de projecteur

Si Bruxelles commence à briller à l'étranger, c'est aussi grâce au buzz de Jeny BSG, reine de l'Afrohouse.

Avec la petite Anaé, 9 ans, Jeny Bonsenge a connu un succès fulgurant grâce à une vidéo devenue un véritable carton sur les réseaux sociaux. 

Suite à cela, les deux danseuses ont été invitées sur le plateau de la prestigieuse émission américaine The Ellen Show, sur conseil de Meghan Markle en personne.

Grâce à ce coup de projecteur, Bruxelles a été mise en lumière dans le monde entier comme un haut lieu de la danse, et en particulier de la danse afro. 

Je pense que ce que j'ai fait, ça a permis qu'on ouvre les yeux sur le talent qu'il y a à Bruxelles.

"Maintenant, les choses commencent à bouger. Les gens se disent 'peut-être qu'un autre danseur va aller au Ellen Show, donc on va commencer à surveiller!' (rires) C'est cool parce que c'est ça qu'il manquait à Bruxelles" sourit Jeny. 

Au départ, elle n'imaginait pas pouvoir vivre de la danse. 

"Je n'y croyais pas, je me disais qu'on n'était pas à New-York ! Mais avec ce que j'ai fait, j'ai réalisé un rêve. Je suis la preuve humaine qu'on peut vivre de la danse en Belgique."

Bruxelles, terre de prédilection des compagnies étrangères

Si Bruxelles regorge de talents, la ville attire aussi des talents étrangers. De nombreuses compagnies européennes viennent s'installer dans la capitale belge. C'est le cas de la compagnie espagnole de danse contemporaine Caminante.

La Belgique, c'est la Mecque de la danse contemporaine

"C'est le lieu de passage, le lieu où il faut être. Il y a énormément d'ateliers, de workshops avec les chorégraphes les plus connus" explique Maria Montero. "C'est un lieu qui respire beaucoup de liberté artistique, où on peut mélanger les arts" ajoute Nicola Vacca, deuxième danseur dans la compagnie. "Même durant notre formation en Espagne, nous avons été nourris par des grands chorégraphes belges" détaille Ana Paula Gusmao, troisième danseuse. 

Le comble, c'est que les danseurs étrangers le savent... mais les Bruxellois l'ignorent ! "Mes amis bruxellois me demandent toujours ce que je fais ici en tant que danseuse! C'est incroyable!" affirme Maria en éclatant de rire. 

Mine de talents, haut lieu de création, Bruxelles est en train de devenir une terre fertile pour les danseurs...

Surréalisme à la Belge : les Bruxellois semblent être les premiers surpris. 

Sophie Mergen

Retrouvez l'article original sur RTBF